10 jours 5000 mots écriture challenge : bilan jour 5

Aujourd’hui très bonne journée d’écriture avoir écrit 7567 mots. Ce qui monte en 5 jours à 13 144 mots sur les 25 000 que j’aurais dû écrire. J’en suis fière tout de même.

Je suis ravie de cette journée. Tout était simple, clair, limpide. J’étais franchement inspirée et motivée à écrire et à avancer dans ce roman.

J’ai aussi fait beaucoup de sport, ce qui est bien. J’ai vraiment été motivée et super heureuse aujourd’hui. Une bonne journée, même si je suis franchement malade, et à plat avec tout ce que j’ai eu ces derniers temps.

J’espère que demain sera aussi productif.

 

Publicités

10 jours d’écriture bilan jour 3

En ce troisième jour, je suis parvenue à écrire en tout 5 500 mots. Seulement, je n’ai rien écris hier et à peine quelques mots avant hier et le jour d’avant. Bref, j’aurais déjà dû avoir écrit 20 000 mots mais de très mauvaises nouvelles m’ont empêchés d’avancer : par manque de temps, lorsque l’on n’est pas chez soi, c’est impossible d’écrire (en tout cas là où j’étais je ne pouvais pas écrire). Ensuite, le moral n’y était pas. (Mine de rien le moral joue beaucoup). Je ne parviendrais donc pas à tenir mes engagements, à moins d’y mettre un bon coup. Ce que je compte bien faire. Après tout, quelques mauvais jours ne vont pas venir à bout de ma détermination sans faille.

J’ai décidé d’aller bien, d’être heureuse quoi qu’il arrive et de me concentrer sur ce qui est bon pour moi : au diable les mauvaises nouvelles et gardons espoirs et optimisme.

5 jours de …méditation bilan

Avec la fin du mois de juillet, s’achève mon 5 jours de méditation. Qu’est ce que je pense de la méditation ? Eh bien, que c’est difficile. Franchement, méditer est très difficile, il faut s’apaiser :  lorsque l’on est stressée et déprimée, c’est un exercice des plus complexes. Faire le vide de ses pensées est un véritable challenge.

Qu’est ce que j’ai pensé de ce défi ? Eh bien lorsque je prenais 10 min pour méditer le soir je dormais mieux. Le matin, j’ai plus de mal à méditer et je n’ai pas le temps, ni l’envie, je dois avouer, de méditer dans la journée. Il y a de nombreux avantage à méditer. On se recentre sur soi-même, on s’ouvre au moment présent, on apprend à laisser de côté les pensées parasites.

Evidemment, avoir pratiqué durant plusieurs mois l’année dernière m’aide à en parler, en 5 jours on ne peut pas vraiment se faire une idée précise de la méditation, qui est bien plus complexe que ce que les médias, les livres, les conseils des chaînes YouTube peuvent en dire. Je pense que je vais continuer ce challenge durant encore quelques temps.

Tout comme les 10 min d’écriture de journal m’ont aidé et m’aide encore à y voir plus claire dans mes envies, des aspirations et mes désirs, la méditation m’aide à m’endormir plus sereine. Je crois qu’avoir une bonne nuit m’ouvrira à de meilleurs matins, je vais également essayer d’ajouter un peu de méditation le matin, pour me centrer sur le moment présent.

La méditation n’est pas essentielle, on peut vivre sans, seulement, je crois que prendre le temps de méditer, de chasser le stress et les pensées négatives et parasites est une bonne chose, afin d’avoir une meilleure qualité de vie.

Demain commencera un nouveau 5 jours de… Je pense qu’il est temps après un challenge :

-Bullet Journal

-Journaling

-Méditation

Il est temps de aire un challenge sur l’écriture. Alors demain et pendant 5 jours consécutifs je me lance le défi d’écrire 5 000 mots par jour ! Oui, 5 000 mots par jour durant 5 jours soit 25 000 mots en 5 jours. Seulement, 25 000 mots ce n’est pas la taille d’un roman, donc je vais doubler le 5 jours challenge pour écrire un petit roman de 50 000 mots en 10 jours. Souhaitez-moi bonne chance !

Je vais donc, pendant 10 jours, écrire 5 000 mots (en espérant que j’y parvienne mais il n’y a pas de raison), continuer à tenir mon Bullet Journal, mon journal personnel, méditer matin et soir durant quelques minutes.

Que vais-je écrire ? Eh bien j’ai une idée de roman, que je vais développer, grâce à la méthode Campbell (dont on parlera en septembre -puisque je tiens à faire des 5 jours -ou 10 jours comme cette fois- challenges jusqu’à la rentrée de septembre, pour m’ouvrir à d’autres horizons.) et aussi grâce au tarot divinatoire. J’avais déjà parlé de ma passion pour le tarot et les oracles, j’avais également parlé d’une méthode de tirage de tarot adaptée à l’écriture en suivant le voyage du héros. Alors c’est parti ! Aujourd’hui, je tire mes cartes, j’analyse mes cartes et demain je commence à écrire ! C’est parti pour une folle aventure : je suis sur excitée.

5 jours de ….méditation jour 3 et 4

Je vais essayer de méditer juste avant d’aller coucher, mon cerveau sera peut être plus détendu et je pourrai faire une nuit convenable ainsi…enfin j’espère.

La méditation c’est vraiment difficile. Je ne pensais pas cet exercice aussi intense. Franchement, durant longtemps je pensais que la méditation c’était facile. Lorsque je me levais à 5 heures, je méditais 5 min s’était plutôt simple, je méditais juste en me réveillant. A vrai dire, je crois surtout que je dormais à moitié, parce que l’exercice était bien plus simple que maintenant. A moins que j’avais moins de source de stress à l’époque.

Donc hier soir, avant d’aller me coucher, j’ai médité 10 min. Je me suis sentie plus zen pour m’endormir. J’ai passé une nuit excellente, il y avait bien longtemps que je n’avais pas aussi bien dormi.

Ce matin, j’ai profité d’avoir du temps pour moi, pour méditer. Cela fait du bien. Je me sentais plus détendue et j’avais moins de pensées parasites. Je pense que je ferais une autre séance ce soir, pour être plus détendue avant de me coucher et favoriser mon sommeil.

La méditation est un bien fait, une vertu, seulement, il faut du temps pour l’appréhender. Je pense que c’est un rituel qu’il faut développer avec le temps. Bien entendu, la méditation telle que nous la pratiquons en occident n’a rien à voir avec la « vraie » méditation profonde qui nécessite des années et des années d’expérience et d’entraînement. Seulement, si cela peu réduire le stress c’est une bonne chose.

Alors vive la méditation et les challenges de 5 jours.

5 jours de … méditation jour 2

Je n’ai pas médité ce matin. Pas assez de temps. Je viens de finir. C’était difficile. Ce soir j’avais la tête remplie de belles choses, j’ai visité, fais du tourisme, du lèche-vitrine, dépenser de l’argent et aussi manger dans un super restau. Bref, j’en avais plein la tête. Plein la tête aussi des compliments de mon « next » (pas encore un chéri ça serait me trahir moi-même que d’affirmer cela). Du coup, c’est vrai que faire le vide, c’était plutôt difficile. Je ne cessais de revenir aux mêmes idées encore et encore, inlassablement et je dois dire que depuis que j’ai fini je me retrouve avec les paroles de Hands of gold qui tournent en boucle.

Ce qui tourne en boucle aussi ce sont les résultats des examens médicaux. Plutôt l’attente pour recevoir les résultats. J’en deviens folle. Franchement, une semaine pour les recevoir c’est trop longs. Je crois que les médecins ne se rendent pas compte de l’angoisse dans laquelle ils font vivre leur patient. Je sais qu’il faut du temps pour analyser des données médicales mais je crois qu’ils pourraient tout de même se dépêcher d’annoncer les choses aux patients.  Je me rassure en me disant que si j’avais eu une hémorragie je serais morte depuis longtemps ^^ et que donc je ne dois pas avoir une pathologie qui va me tuer dans la semaine. Je suis donc une très mauvaise candidate pour la méditation, même si je sais que cela prend du temps. Je ne désespère pas.

5 jours de …méditation 1er jour

Ce matin, j’ai commencé la journée par 10 min de journaling, puis j’ai enchaîné avec 10 min de méditation.

Bon pour ce qui est de faire le vide dans mon esprit ce n’est pas ça. Il y a des idées parasites qui viennent alors qu’on ne leur a rien demandé. Pourtant, je suis contente d’avoir fait ces 10 minutes, je me sens bien plus relaxée et confiante ce matin. J’ai une idée de ce que je veux plus précise et de plus en plus envie de réaliser mes rêves, mes aspirations, mes inspirations et mes désirs.

C’est étrange comme parfois, il ne faut pas grand chose pour se motiver : juste se centrer sur soi. Egoïste comme concept ? Oui, forcément puisque l’on parle de soi à soi-même, pour soi-même. Cependant, je crois qu’il s’agit d’un égoïsme non individualiste. La quête du bonheur n’est pas égoïste, si chacun cherchait son propre bonheur le monde serait plus heureux.

J’ai envie d’être heureuse et cela passe par réaliser mes désirs et bien soit, dès aujourd’hui, je vais faire exclusivement ce qui me rend heureuse, petit à petit, je parviendrais à trouver cet équilibre qui me manque. J’ai déjà commencé avec ma bucket-list. J’ai également fait une liste des voyages que je désire faire et du temps qu’il me faudra pour accomplir ces voyages. Je ne tiens pas qu’à faire du tourisme pendant 1 semaine dans ces endroits mais d’y passer du temps, ce qui nécessite d’apprendre (réapprendre) des langues étrangères pour cela. J’ai également pour objectif de changer (d’affirmer) mon style vestimentaire, donc je compte maîtriser la couture, pour que je puisse faire cela moi-même. C’est tout cela que je découvre sur moi, sur mes désirs, sur mes envies, en prenant le temps d’écrire mon journal. Quant à la méditation, je crois que le chemin sera long avant que je ne parvienne à faire le vide totalement en moi, mais je ne désespère pas.

Le stress étant un très mauvais moteur de vie, il l’est également pour l’écriture, et on n’écrit moins bien lorsque l’on est trop anxieux. J’espère que la méditation réglera ce soucis.

5 jours de …. journaling

Voilà mon dernier jour de journaling est arrivé. Je me suis bien amusée à faire ce challenge et j’ai beaucoup appris sur moi, donc je fais le continuer. 10 min par jour pour m’améliorer en tant que personne, en tant qu’humain, en tant que femme, je crois que c’est nécessaire.

Mon prochain 5 jours de sera consacré à la méditation. Je vais essayer de faire 10 min de méditation. Bien sûr août arrive à grands pas, je vais donc faire mes pages de Bujo demain, je suis contente parce que je m’en sers pour la première fois depuis longtemps. tous les jours, j’ai mes to-do list, je raye ce que je fais, j’en profite pour ajouter quelques dessins, un peu de couleur. C’est agréable, j’utilise aussi des couleurs pour mon journal, ça met de la couleur, de la joie même lorsqu’il n’y en a pas.

Je crois que je vais consacrer le reste des vacances scolaires à mes 5 jours challenge, j’ai besoin d’une pause avec le blog habituel pour le moment.

Pour ce qui est du NANOWRIMO, je n’ai pas abandonné, j’ai juste commencé une autre histoire, celle que j’écrivais est un peu bloquée donc j’y réfléchis. J’ai donc écrit 49 000 mots et quelques, pas encore assez pour parvenir aux 50 000 mots. Je sais que le roman ne sera pas achevé mais tant pis. L’important, c’est d’écrire de la qualité, comme le disait un commentaire sur le blog. L’important c’est aussi d’écrire, même si ce n’est pas ce que l’on aimerait. Tenir son journal tous les jours est aussi un bon exercice d’écrivain.

5 jours de … journaling

Bilan de ce quatrième jour de journaling … J’adore. Prendre ces 10 minutes le matin pour moi, pour laisser mes idée s’envolaient de mon cerveau jusqu’à mon petit journal c’est une expérience agréable. Je me sens plus légère de toutes ces pensées qui m’empoisonnent, de toutes cette haine, de tout cet amour, de toutes ces envies, de tout ces échecs…

Bref, j’y déverse une partie de mon âme…cela fait du bien, je me sens moins seule et pourtant, c’est un exercice solitaire.

Plus jeune, je tenais un journal sur journalsecret.com, j’y écrivais tout ce qui me faisait mal. (et à l’époque, il y en avait des douleurs dans ma vie, des souffrances d’adolescente, des choses sans grands intérêts je dois le dire, mais qui à 15 ans semblent être le bout du monde). Plus j’écris, plus je réfléchis, plus je me dis que j’ai survécu à tellement de douleurs, de souffrances, d’angoisses, de solitude, de désespoirs que je ne peux qu’être une artiste, une grande âme, une personne charitable, aimable et qui mérite d’être aimée. Plus, je me rends compte aussi, que je n’ai jamais été amoureuse que des personnes qui ne voulaient pas m’aimer, qui ne pouvait pas m’aimer vraiment (vous savez cet amour où l’on ne demande pas à l’autre d’être quelqu’un d’autre, seulement lui-même) et cela me blesse. Pourquoi ? Parce que je m’aperçois que je répète toujours les mêmes schémas. Plus je me rends compte aussi que je perds mon temps à m’entourer de personne qui ne souhaitent pas mon bonheur. Plus j’ouvre les yeux et plus je déteste ces schémas et moins j’ai envie qu’ils ne se répètent. En tout cas, j’espère qu’avec mon NEXT (peut-on dire NEXT ? Mais comment l’appelait autrement maintenant ? On n’est pas « ensemble » de manière officielle et ce n’est pas encore assez évolué pour parler d’amour) les choses se passerons autrement qu’avec mon EX.

 

 

5 jours …. journaling

Petit bilan des jours 1 et 2 de journaling. Je prends tous les jours 10 min pour me consacrer à la rédaction de mes pensées, de mes idées, un peu comme un journal intime. C’est à la fois troublant et terriblement génial.

Ce qui est troublant c’est que j’ai l’impression d’avoir de nouveau 15 ans et de tenir un journal intime en écrivant mes idées, mes pensées, ce qu’il s’est passé d’intéressant dans la journée. C’est un peu rapide 10 min, mais je pense qu’il ne faut pas non plus que cela devienne une trop grosse partie de ma journée pour ne garder que les souvenirs importants. Ce qui est génial c’est de pouvoir se libérer de ses pensées les plus envahissantes. ça fait du bien de se sentir mieux, comme si on se libérait d’un terrible poids. J’aime beaucoup ce moment privilégier que je prends pour moi-même. Je crois que nous devrions tous prendre le temps de noter nos idées, nos émotions pour s’en décharger.

J’aime ce moment privilégier que je prend pour moi et qui me permet d’écriture autre chose que des romans ou des posts pour le blog, pas que je n’apprécie pas ces deux activités, cependant il s’agit d’un nouvel exercice pour moi. Peut être qu’il a l’attrait de la nouveauté encore et que dans quelques temps j’abandonnerai totalement, mais pour le moment je compte continuer même après les 5 jours de défis.

5 jour de … BUJO

Et voilà mes 5 jours de défis Bullet journal s’achèvent.

Aujourd’hui, j’ai consacré quelques minutes à l’établissement de mes objectifs SMART, pas beaucoup, seulement deux. C’est peu? Oui et non, parce que je me suis concentrée afin de bien rendre mes défis réalisables, c’est à dire, ne pas devoir y consacrer trop de temps par jour, en ayant cependant à l’esprit de bien y travailler pour les réaliser le plus rapidement possible. J’ai également pris le temps de diviser ces 2 grands objectifs en plusieurs petits, et je me suis attribuée des récompenses motivantes : SPA; achats de livres, de jeux de tarots, argent de côté pour un voyage, de vêtements… J’avoue que j’ai passé beaucoup de temps à choisir mes récompenses mais  qui pourrait me blâmer ? Il est important pour se motiver d’avoir des récompenses : La première c’est le travail accompli et la seconde un petit (ou gros plaisir). Bon, j’avoue là les récompenses sont de belles proportions mais les défis le sont également.

Je commence un nouveau 5 jours de … demain, seulement, j’hésite entre plusieurs sujets :

-5 jours de journaling

-5 jours de méditation

5 jours de yoga

Naturellement je continuerais de tenir mon BUJO, il est devenu non pas indispensable, mais bien plus amusant qu’avant. Je prendrais le temps chaque jours pour y passer 5 min. Lorsque je me sentirais vraiment à l’aise, j’ajouterais des dessins, des stickers, là il est encore un peu trop minimaliste. L’important, c’est de prendre du plaisir quitte à prendre son temps.

Je crois que demain j’opterais pour le 5 jours de journaling…J’ai besoin d’exprimer ce que je ressens, je crois que cela me ferais du bien.