Et si l’écriture était payée : juin 2020

J’ai mis un peu de temps à rédiger ce bilan car je suis partie en vacances et j’ai eu des petits soucis de santé ce qui a retardé la publication de cet article. Mais je suis de retour.

Je voulais d’abord vous parler d’un challenge de Megära Nolhan (son compte Instagram) qui veut lutter contre le téléchargement illégal en chronométrant le temps d’écriture en juillet. Je ne vais pas ce challenge pour cette raison mais je vous encourage à aller jeter un oeil à son article car c’est très intéressant.

Alors mon bilan de juin : 140 heures de travail effectif ! Yeah

Début du mois de juin, j’ai envoyé mon roman Bloomsbury à des maisons d’éditions cela m’a pris 4 h.

J’ai préparé une interview donc entre les échanges avec le (??) réalisateur/producteur ? et le choix d’un passage lecture, plus la préparation aux questions, plus l’interview en elle-même, j’ai passé 12 heures 30.

Le blog, j’ai un peu travaillé sur le blog en juin pour une durée de 23 heures 30

Communication/marketing et mail : j’ai très peu communiqué en juin ces deux activités m’ont prise : 2h 30

Planification : c’était un gros morceau de juin, car j’ai planifié plusieurs romans : 52 h

Pour l’écriture à proprement parlé j’ai consacré 45 heures 30.

C’était un mois fort agréable à bien des égards.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s