Bilan du mois de février

Février a été un mois durant lequel j’ai peu travaillé. Je pense que j’ai perdu un peu de ma motivation au début du mois et après les vacances que je me suis accordée j’ai eu plein de choses à faire autre que le travail.

Ecriture :

J’avais pour objectif de terminer ma romance : Bloomsbury balade à Hyde Park mais j’ai décidé de changer d’avis. Je me suis rendue compte que j’avais besoin de m’éloigner un peu de ce roman pour y revenir plus tard, parce que j’étais trop proche de lui pour voir les défauts et aussi parce que j’ai eu du mal à savoir exactement ce que je voulais pour ce roman. J’ai plusieurs versions que j’ai rédigé depuis 2017 mais je n’arrive pas à me décider de laquelle est la « bonne », même si je compte faire un mix de toutes ces versions (parce que beaucoup de points sont semblables vu que j’ai suivi le même plan et que les intrigues sont les mêmes à deux exceptions près- mais ce sont des intrigues mineurs). Ce roman me perd un peu c’est pourquoi j’ai pris un peu de distance. Du coup, je me suis lancée dans la rédaction du quatrième tome de ma saga, que je n’ai pas fini, je l’aurais achevé si je n’avais pas pris quatre jours de vacances mais j’avais trop besoin de me reposer. J’ai également participé au #10Kwritingchallenge de MandiLynn

La couverture du tome 2 de ma saga, Balina, a été dévoilé :

J’adore cette couverture car ça représente plutôt bien le personnage de Balina. J’adore l’intensité dans le regard, les effets de flous autour du visage et surtout les tonalités. Mon éditrice a choisi de rester dans les tons du premier et c’est une super idée. Serait-ce un peu hypocrite de dire : J’AI HÂTE QU’IL PARAISSE !! J’adore ce roman et je le trouve vraiment bien meilleur que le premier Katerina.

En février, j’ai également fait une interview pour la station Metropolys

C’était une expérience impressionnante, très intéressante mais aussi enthousiasmante. Je ne dirais pas que j’aime cet exercice mais beaucoup de gens m’ont dit que je m’en sortais plutôt bien, surtout pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude, même si j’avoue que je suis un peu mal à l’aise sur la fin, je pense que je vais m’améliorer avec le temps.

La lecture :

Pour ce qui est de mon challenge de lecture, je l’ai foiré ! Tout d’abord, ce mois-ci j’ai lu peu :

J’avais commencé ce challenge de 12 semaines mi-février mais après avoir étudié de manière approfondis le livre j’ai décidé de recommencer mon challenge demain en suivant les conseils du livre.

Pour le challenge de lecture à 1000 pages j’ai lu :

et c’est tout ! Harry Potter m’a tellement dégouté de la lecture. Franchement, je me demande ce qu’adulte on peut encore y trouver quand on a lu des œuvres comme Les Pilliers de la Terre, les Misérables ou les Rougon Macquart. Oh je sens bien que je vais me faire lapider mais franchement j’ai dû mal avec Harry Potter maintenant. Je ne crache pas sur le travail incroyable de Rowling mais je trouve Harry Potter bien fade en comparaison avec l’oeuvre de Salinger par exemple. Et puis l’histoire de Harry est tellement connue, je l’ai lu tellement de fois que plus rien n’avait de mystère. J’ai beau avoir lu à de nombreuses reprises les deux autres romans, j’y retrouvais quelque chose de nouveau, alors qu’Harry Potter me paraissait « vide » en comparaison. Ce n’est que mon impression bien entendu.

Le sport :

Je devais faire le challenge Ballet Beautiful, mais je dois dire que la méthode de Mary Helen Bowers ne me donnait pas envie ce mois-ci. J’ai donc fait un peu de Ballet beautiful mais très peu, j’ai fais du yoga aussi mais pas autant que je le voudrais. Je pense que le mois prochain il va falloir que je me remette au sport intensif !

Le tri :

Je n’ai pas vraiment eu le temps de faire du tri dans mes affaires donc j’ai échoué dans ce challenge.

Bilan de février:

C’est un mois qui a été peu structuré. J’ai eu des interruptions de travail gonflantes : ALORS NON LES GENS, ce n’est pas parce que l’on bosse à la maison que l’on peut consacrer des heures à vos petites visites surprises! Il y a des moments franchement c’est agaçants, on a l’impression que le savoir vivre n’existe pas. Les gens se permettent de venir vous importuner n’importe quand sous prétexte que vous êtes à la maison, stop quoi. Je veux dire si quelqu’un est au travail on ne va pas le voir pour prendre un ou deux cafés, alors pourquoi quand on est à la maison les gens estiment que c’est différent ? C’est d’ailleurs les mêmes qui trouvent que ne pas travailler c’est être fainéant. Il y a des jours où je me dis que je devrais peut-être aller ailleurs pour écrire mais rien que l’idée de ne pas avoir mes 6 à 12 tasses de thé ça me déprime.

Demain, je posterai le résultat du « Et si l’écriture était payée », en attendant vous pouvez toujours me suivre sur Instagram

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s