Gérer la page blanche durant le Nanowrimo

Il n’y a rien de pire pour un auteur qui participe au Nanowrimo que de se confronter à la page blanche. C’est frustrant car l’on voudrait écrire, on veut gagner le défi pour obtenir le joli diplôme à la fin, mais aussi on veut avoir ce sentiment d’accomplissement d’avoir réussi un projet et de l’avoir mené jusqu’au bout. La page blanche fait peur à tous les auteurs mais ce n’est pas une fatalité.

Les syndromes physiques et émotionnels

Peut-être que vous n’avez pas assez dormi ces derniers temps et du coup, vous vous sentez épuisé physiquement, moralement, émotionnellement. Vous pouvez avoir vécu un drame (ou un micro-drame, tout dépend du point de vue que l’on adopte), si vous avez eu des ennuis dernièrement, il est logique d’avoir du mal à écrire. Vous pouvez être malade également. Bref, si ce qui vous empêche d’écrire est soit physique, soit émotionnel, il n’y a pas grand chose à faire : Prenez du repos, faites autre chose et revenez plus tard à votre Nanowrimo. Il faut accepter que parfois les événements extérieurs (à l’écriture) nous empêche d’avancer.

Et si ce n’est pas cela ?

Si vous vous mettez la pression pour « absolument réussir parce qu’il faut trop réussir le nanowrimo » (blablablabla) et bien c’est normal que vous ne puissiez pas réussir. L’écriture peut être un challenge, mais ce n’est pas de l’esclavage. Vous n’allez pas mourir ou atterrir dans les flammes de l’Enfer si vous ne parvenez pas à écrire les 50 000 mots du Nanowrimo (à moins que vous n’ayez conclu un accord avec le Diable, mais ça c’est votre problème). Alors oui, ça serait dommage de ne pas vous donner les moyens de réussir : par exemple si vous savez qu’il vous faut 1h pour écrire les 1669 mots et que vous procrastinez 3h tous les jours devant Netflix évidement c’est de votre faute si vous ne réussissez pas le Nanowrimo. Si en revanche vous faites de votre mieux et que vous écrivez 10 minutes par jour parce qu’en ce moment c’est le seul temps que vous puissiez dégager pour l’écriture n’en faites pas un fromage et célébrez le fait que vous y passiez 10 minutes chaque jour au lieu de 0. Ne vous mettez pas la pression c’est contre productif !

Vous voulez écrire l’œuvre de votre vie, la grande et puissante œuvre magistrale qui fera de vous le plus grand écrivain de tout les temps, le meilleur, le magnifique, le sublime, vous serez fauché toute votre vie mais après votre mort on criera au génie ! Oubliez ça ! Vous pouvez être fauché si vous voulez, un génie peut-être (qui suis-je pour jugée?) mais arrêtez un peu avec l’idée d’une seule œuvre unique et géniale. Un jour, je discutais avec un « jeune » auteur, il me disait que lui ce qu’il voulait c’était de ne faire qu’une seule œuvre, qu’un seul livre (pour être précise) à la manière de Marcel Proust. Si j’avais été un peu plus méchante, je lui aurais dis que Marcel Proust n’avait pas écrit un seul roman, ni même une seule œuvre dans toute sa vie. Donc on se calme, on relâche la pression et si ce que vous écrivez est mauvais et bien vous aurez appris de vos erreurs. On respire, le monde ne s’écroulera pas.

Votre voisin a écrit plus que vous et du coup vous êtes jaloux. Pourquoi faire ? Sincèrement, si j’écris 5000 mots dans la journée tant mieux pour moi, si vous en écrivez 15 000 et bien tant mieux pour vous, et si un autre en écrit 500 et bien je suis contente qu’il avance sur ses projets. D’autres seront plus prolifiques, certains auront une histoire qui ne nécessitera que quelques modifications, et bien tant mieux ! La jalousie ça n’apporte rien de bon. Donc cessez de vous questionner sur le pourquoi du comment machin à écrit 5000 mots dans la journée alors que vous n’arrivez pas à dégager 1500 mots de votre heure de travail.

Vous n’avez pas assez bien planifier votre roman. Outch, cela reste compliqué à gérer surtout dans le feu du Nanowrimo. Si ce n’est qu’une scène ou un chapitre qui est mal planifié ne vous inquiétez pas et passer à la suite. Vous reviendrez plus tard sur ce chapitre à tête reposée et même si cela demande de faire des modifications dans la trame de l’histoire. Dans tous les cas avancez, vous verrez plus tard quoi faire de ce moment de flottement dans l’histoire. Si vraiment toute l’intrigue est mal construite et que vous ne parvenez pas à écrire à cause de cela, laissez vous aller à écrire un 0 draft. En sommes écrivez toutes les scènes qui vous viennent, ou écrivez des passages que vous aimeriez voir dans le roman, même si cela ne respecte pas l’intrigue ou que cela n’a rien à avoir avec le thème. Si vraiment vous avez des soucis avec l’histoire cela ne fait rien que vous vous laissiez aller à écrire « n’importe quoi ». Justement, il se peut que cela vous libère et permette de résoudre les manques de l’histoire.

La page blanche n’est pas une fatalité, généralement elle arrive lorsque l’on se met trop la pression, que l’on veut faire mieux et encore mieux. Le perfectionnisme est un fléau. Faire de son mieux : OUI ! La PERFECTION : NON ! La perfection n’existe pas alors ne cherchez pas à l’atteindre, encore moins lorsqu’il s’agit d’un premier jet. Que vous passiez 1h par mots ou 1h pour 1669 mots, dans tous les cas votre projet nécessitera des corrections autant se faire plaisir et écrire.

crédit image : Image parcongerdesign de Pixabay

Une réflexion sur “Gérer la page blanche durant le Nanowrimo

  1. Celia dit :

    Je me reconnais bien dans le « vous n’avez pas assez bien planifié votre roman » ^^’
    J’ai essayé la technique d’écrire n’importe quoi quand même, mais c’était vraiment dur de se motiver à écrire dans ses conditions. Du coup, j’ai fait une pause pour retravailler mon plan, quitte à accumuler du retard.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s