Un emploi du temps pour le Nanowrimo ?

Et voilà quelques jours que le Nanowrimo a été lancé. Si vous ne l’avez pas déjà fait, il est temps de vous pencher sur un emploi du temps spécial Nanowrimo. Après tout, pour écrire un roman, il faut dégager du temps mais pour écrire un roman de 50 000 mots en 1 mois, il faut encore plus de temps.

Le sommeil :

Au début, lorsque l’on commence quelque chose, on a l’adrénaline des démarrages, on a une dose de motivation telle que l’on peut se passer de manger ou de dormir pour mener à bien son projet. Attention se passer sommeil ou de nourriture n’est pas bon pour la santé, alors ne le faites pas ou de manière très ponctuelle. Récemment, j’ai vu un post de développement personnel et professionnel assurer que si vous êtes jeune vous pouvez travailler de 21h à 2h du matin en plus de votre travail ou de vos études, sous prétexte que les jeunes peuvent récupérer plus vite ! Quelle hérésie ! Alors oui, il faut mieux travailler de 21 h à 2h du matin plutôt que d’aller faire la fête, prendre des drogues et boire de l’alcool mais nous, êtres humains, avons besoin de sommeil ! Certains vous feront croire que l’on peut vivre normalement avec 5 h de sommeil, 6h, 7h, 8h, et que dormir plus de 9h est associé aux maladies et à la dépression. N’étant pas médecin, je ne peux vous conseiller qu’une seule chose : vous faire votre propre avis sur votre véritable besoin de sommeil. Si vous êtes une femme, vous aurez certainement besoin de plus de sommeil selon les périodes de votre cycle. Alors je sais que les « études » (pseudo)scientifiques assurent que les règles ne sont pas une maladie, que cela n’empêche pas de faire les activités normales, que vous pouvez aller faire votre séance de CrossFit sans soucis, mais encore une fois c’es une hérésie. Hérésie de croire que toutes les femmes sont les mêmes et de faire culpabiliser les femmes qui ont besoin de cette période du mois pour cocooner, se reposer. Ce qui est pareil avec la grossesse, si vous avez besoin de plus de sommeil prenez cela en considération.

Alors elle est bien gentille Ponine, mais pourquoi elle nous parle de ça ? Après tout, le but de ce post est de trouver un emploi du temps pour caser les séances d’écriture pas de parler du sommeil. Figurez-vous que tout est lié. Si vous voulez tenir sur la durée et être productif, il va falloir aménager votre emploi du temps, en prenant en considération des facteurs invariables : comme le sommeil, le travail, les activités impératives. Et s’il y a bien une chose que vous ne pouvez pas vous ôtez c’est bien le sommeil.

Le travail :

Encore un événement qui ne peut guère être grignoté, à moins que vous ne puissiez prendre des congés. Alors il va falloir faire avec et vous arrangez pour ne pas avoir à faire d’heures sup.

Alors comment faire pour créer un emploi du temps qui permettent de réussir le nanowrimo ?

Simplement en enlevant de vos journée tout le superflu : non vous n’avez pas BESOIN de regarder 3 épisodes d’une série télé, aussi bonne soit-elle. Vous n’avez pas non plus un besoin vital de passer 3 heures par jour sur les réseaux sociaux. Le monde ne va pas s’écrouler si votre feed Instagram n’est pas à jour, si le commentaire de la connaissance, d’une connaissance n’a pas reçu de réponse dans la semaine, surtout si le message n’a aucun intérêt. Vous ne savez pas dire non et vous passez votre temps à rendre service – pour le peu de considération que l’on en a ! – et bien, dites non à votre cousine qui a besoin de déménager. Ni votre roman, ni votre dos ne vous remercieront de l’avoir aidé à porter le piano. Acceptez que votre Pile de Livres à Lire ne diminue pas.

Comment gérer son emploi du temps ?

Tout d’abord, combien de temps vous faut-il pour écrire 1669 mots ? 30 minutes ? 1 h ? 2 h? Plus ? J’ai dû mal à concevoir qu’il faille plus d’une heure trente pour écrire 1669. S’il vous faut plus de temps, désolée, mais il va falloir accélérer, à moins que vous ne puissiez y consacrer le temps nécessaire. Le nanowrimo est un challenge, il impose de se surpasser, de se dépasser. Bien sûr, si vous écrivez plutôt 500 mots en 2h, vous n’avez pas de problèmes en tant que tel, seulement écrire les 1669 mots sera à la limite de l’impossible, si vous devez gérer votre vie quotidienne et le défi. S’il vous faut 1h pour écrire 1669 mots alors vous devriez vous en sortir pour trouver cette heure dans la journée.

Ensuite, savoir quand vous êtes le plus productif et inspiré. Est-ce le matin ? L’après-midi? Le soir ? La nuit? Le savoir vous permettra de vous organiser au mieux et de gérer votre planning. Si vous êtes plutôt créatif le matin, allez coucher très tôt vous permettra de dégager du temps pour écrire le matin. Si vous êtes plutôt du soir, et bien éteindre la TV, la tablette etc, le soir vous permettra de vous consacrer à votre projet.

Sur la page WikiHow consacrée au Nanowrimo, vous pouvez trouver un exemple d’emploi du temps pour dégager des plages horaires pour participer au NaNoWriMo. Lorsque j’ai commencé le défi, je suivais ce planning de travail. Aujourd’hui, je le trouve un peu trop étendu pour moi. Je n’ai pas besoin d’autant de temps pour rédiger mes 1669 mots, cependant rien ne vous empêche d’essayer.

Que faire si on a trop de temps ?

Plus exactement que faire si on a prévu 1h30 de travail par jour et qu’en 1h on a achevé notre quota ? Et bien, continuez !Vous ne savez pas si un imprévu ne va pas frapper à votre porte dans quelques jours, alors travaillez.

N’acceptez jamais d’être dérangé durant votre temps d’écriture ! Pour en avoir déjà discuté avec des auteurs, ou des auto-entrepreneurs, on se rend vite compte que lorsque l’on écrit ou que l’on travaille chez soi, les gens estiment qu’ils peuvent venir vous déranger n’importe quand, à n’importe quelle heure, pour n’importe quel motif. Etrangement, les activités en intérieur (comprendre dans le confort de son foyer – même si on peut écrire ailleurs) sont généralement perçues comme n’étant pas du travail ou comme une activité de récréation. Vous faites de la couture? On peut vous sollicitez un peu comme si cette activité était du même registre que de regarder une émission de TV réalité. Vous travaillez devant un ordinateur ? La plupart des gens estimeront que quoi que vous fassiez cela est du même ressort que jouer à des jeux style jeux Facebook.

Alors comment faire pour que les gens comprennent l’importance de ce que vous faites ?

Parlez-en. Non, au mois de Novembre on ne peut pas passer à l’improviste chez vous ! Non, au mois de Novembre, les enfants ne vont pas pouvoir comptez sur vous tout le temps (sauf motifs graves et selon les âges des enfants, bien entendu!) parce que vous allez prendre 1h ou 2 pour écrire.

Coupez téléphone, sonnette et fermez les rideaux. C’est une pratique que je fais. Lorsque j’écris, on peut téléphoner, je ne réponds pas, surtout pas au fixe car je sais que 99% du temps c’est un appel qui ne sert à rien. Sur mon portable, à moins que j’attende un appel très urgent et important, sinon je laisse sonner : on a invité les répondeurs pour quelle raison à votre avis ? On peut m’envoyer des sms, si ce n’est pas durant mes pauses et bien cela peut attendre. Il ne se passera certainement rien d’important au point que cela ne puisse attendre 1h. Si vraiment le message est urgent et important, la personne m’appellera et insistera. Lorsque l’on sonne à la porte, je laisse sonner. Après tout, si j’étais sur mon lieu de travail est-ce que l’on viendrait prendre un café ? Je ne pense pas. En termes simples : n’acceptez absolument rien que vous n’accepteriez sur votre lieu de travail et tant pis pour mamie qui veut venir boire un café à 15h, elle ne viendrait pas le boire dans votre espace de travail co-working. (voyez à l’heure actuelle mon téléphone sonne et je le laisse sonner parce que je travaille !). L’important c’est d’être cohérent avec vous-même et vos désirs.

Ecrire un roman demande des « sacrifices », de la discipline et du temps. Si vous n’êtes pas prêts à renoncer à une orgie de films ou de séries quotidienne, à vous astreindre à vous asseoir régulièrement à votre espace de travail et que vous ne dites pas non à toutes les distractions, il y a peu de chance que vous parveniez à écrire un jour le roman que vous désirez écrire. Cela ne signifie pas dire non à toutes les sorties, et à toutes les rencontres, à toutes les orgies de séries, mais à apprendre à choisir les bons moments et à respecter votre travail d’auteur.

crédit image Image parmarijana1 de Pixabay

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s