Chaînes YouTube / Feed Instagram : source de motivation ?

Est-ce que vous êtes comme moi ? Est-ce que vous suivez d’autres auteurs sur Instagram ? Est-ce que vous regarder des chaînes YouTube d’auteurs ? Est-ce que cela vous arrive de regarder le feed des autres ou les vidéos des auteurs « influenceurs » et de vous dire : « Mince mais moi, je ne suis pas aussi productive/organisée/créative/riche/vendeuse/accrocheuse … » ?

Récemment, j’ai remarqué que je suivais de plus en plus de personnes sur Instagram, que je regardais de plus en plus de vidéos sur YouTube. En soi ce n’est pas dramatique, c’est même bien de suivre les autres, de voir leur évolution, ça fait plaisir d’ailleurs, mais en même temps : est-ce une bonne chose ? Pas sûre. Bien entendu, cela ne signifie pas qu’il faut cesser d’aller sur Instagram ou de soutenir les autres auteurs, pourtant est-ce réellement une source de joie et de motivation que de suivre « trop » d’Influenceurs ?

Il y a encore quelques mois, sur Instagram je suivais essentiellement des créatrices de costumes historiques et des ballerines ou des danseurs classiques. Les deux thématiques qui m’inspiraient le plus. Petits à petits, je me suis mise à suivre des auteurs et des blogueurs qui donnent des conseils d’écriture. Certains que j’adore vraiment et avec qui j’ai plaisir d’être en contact, de voir leur feed, de suivre leurs actualités et de découvrir leur travail en dehors de leur blog, parce que ça fait plaisir de voir les gens réussir. D’autres personnes, que je me suis mise à suivre comme ça, par hasard, parce qu’ils avaient beaucoup d’abonnés et que je ne connaissais pas, généralement des américains/américaines parce qu’ils m’apportaient des visions différentes de l’écriture, de la motivation dans mon travail, etc. Pour YouTube c’est à peu près la même chose. Je ne devais pas suivre plus d’une ou deux chaînes et puis progressivement, je me suis prise au piège des conseils YouTube et je me suis mise à suivre pleins d’auteurs.

Souvent, c’est plaisant parce que l’on découvre leurs écrits, leurs manières de faire. Certains font des challenges que j’aimerais bien trouver le courage de faire comme écrire comme d’autres auteurs célèbres, ou écrire 10K en une journée, ou écrire durant 24h non stop, ou d’autres choses encore que je trouve cool. Je trouve des conseils de planification, des idées pour augmenter ma productivité, pour gérer mon blog (et ça j’en ai grave besoin lol). Bref, il y a du bon pourtant est-ce vraiment une source d’inspiration et pas de déception ?

Il y a quelques jours, j’ai regardé la page vidéo d’une personne dont je suis la chaîne YouTube, j’ai vu les centaines de ses vidéos qui donnaient des conseils, qui parlaient d’elle, de tout et de rien au final, et je me suis surprise à me dire : « Wah elle en fait de ces trucs pour vendre ses romans » et puis « wah mais qu’est ce qu’elle est productive, alors que moi depuis 3 semaines je n’ai rien écris de valable et que je ne suis même pas fichue de planifier mon Nanowrimo ». Je suis allée sur une autre chaîne et je me suis dis « mais bon sang pourquoi moi je n’arrive pas à avoir autant de créativité? », « pourquoi je ne trouve pas plus de temps pour écrire ? », « pourquoi je ne me lève pas plus tôt et pourquoi en ce moment je n’arrive pas à me lever pour écrire? ». Alors je suis passée sur Instagram, j’ai fais défiler les images et je suis tombée sur plusieurs auteurs que je suis (souvent des indé) et là je me disais « wah mais pourquoi untel a tant d’abandonnés et pas moi! », « bah dis donc on dirait que machine passe sa vie en séance de dédicaces et moi je n’y arrive pas », « dis donc truc muche il en fait de la pub pour son roman, vu la qualité du truc il devrait avoir honte de faire ça ». C’est à ce moment là que j’ai compris qu’il y avait un problème quelque part.

Je ne suis ni jalouse, ni médisante, ni envieuse (quoi que peut-être un peu envieuse dans le sens ou quand quelqu’un réussit je me dis que je dois me bouger pour réussir mes objectifs de vie moi aussi. Est-ce que c’est de l’envie ? Ou juste de la motivation ? à vous de juger) alors quand j’ai commencé à penser que les autres n’avaient pas la légitimité de faire telles ou telles choses, j’ai su que ce n’était pas « moi » qui parlait mais de la fatigue.

C’est fatiguant les réseaux sociaux. Vraiment ! Je sais, je suis censée avoir grandi avec et donc l’accepter totalement mais NON !

Réflexion d’une perfection ?

Durant l’été, une personne que je suis et que j’adore suivre sur Instagram, a parlé de changer son feed pour qu’il soit plus harmonieux, et d’autres on suivit. Déjà, je dois avouer que j’ai dû faire une recherche google pour savoir ce qu’était un feed Instagram (que voulez-vous on est vieux ou on ne l’est pas!). Ensuite, je me suis demandée quel était l’intérêt de faire un feed parfait, de programmer ses posts à l’avance, de prévoir ce que l’on doit faire ou écrire, de contrôler les couleurs etc. Franchement, pour moi ça n’a aucun intérêt et c’est même contreproductif. Alors oui, je sais c’est pour amener les gens à s’abonner, à voir que l’on est cohérent, et c’est plus « vendeur » mais ce n’est pas une question que je souhaite me poser lorsque je publie sur Insta. Je suis autrice, mon but est d’écrire de bonnes histoires, de faire partager ce plaisir avec mes lecteurs ou d’amener d’autres personnes à me lire, mon but n’est pas de devenir Influenceuse, du coup, j’ai eu du mal à comprendre à comprendre pourquoi cette personne que je suis et toutes celles qui se sont mises à faire pareil ressentaient le besoin de suivre la mode et de faire comme tout le monde ! Je trouvais ça tellement ridicule, un peu comme s’ils se dénaturaient en voulant suivre les codes imposés par les « grands noms d’Instagram ».

Donc après mettre rendue compte que j’en avais assez d’Instagram, des Influenceurs, des codes et de toutes cette perfection que je voyais partout, j’ai pris un peu de recul sur tout ça. Et puis j’ai eu la chance de faire une séance de dédicace et d’être interviewée par la radio locale. Cela m’a aidé à prendre du recul sur mon travail et à me remotiver dans mon travail.

En réalité, suivre les auteurs sur les réseaux peut vite se transformer en piège. On finit par se rendre compte non plus de ce que l’on a mais de ce qui nous manque. Et puis, on s’image que tout ce qu’ils postent correspond à la réalité. Un peu comme ces stars que l’on voit parfaites sur les réseaux et même quand elles se montrent sans maquillage, au naturel, elles nous paraissent encore plus parfaites parce que c’est de la mise en scène.

De ce fait, je pense que les « autres » (on va faire large) nous montre ce qu’il y a de mieux d’eux-mêmes sur les réseaux et que tous ces auteurs qui ont des quotas de productivités affolants nous montre que ce qu’ils veulent bien nous montrer. Moi, aussi, j’ai eu des journées où j’écrivais 10K même pendant des jours d’affilés, très souvent, je peux écrire 3k en 1h parce que mon histoire me plaît. Pourtant, je ne suis pas capable de sortir 4 ou 5 « livres » par an comme certaines personnes que je suis, et au lieu de m’en démoralisait je devrais m’en féliciter parce que j’écris un autre type de roman, que mes personnages sont plus aboutis, que je fais plus de recherches, et que j’ai des romans plus volumineux. Eh non, ce n’est pas de la jalousie, mais à un moment il faut dire clairement les choses. On n’écrit pas de la même manière une romance, qu’un polar, ou qu’une saga d’héroïc-fantasy, parce que c’est normal ! Baser ses histoires sur des archétypes/stéréotypes ce n’est pas nécessairement « mal » mais c’est plus facile, c’est un choix, mais du coup évidement que les cherches personnages ne sont pas les mêmes. Ecrire un roman de 45k ou 50K ça demande nettement moins de temps qu’un roman de 100k ou 125k, c’est logique. Et suivre un plan pré-établi pour chacune de ses histoires (et le même) c‘est quand même plus simple au niveau planification. Alors, non ce n’est pas un jugement de valeur mais une démonstration qu’il faut comparer ce qui est comparable.

Je pense également que suivre trop de personnes est clairement démotivant et c’est une perte de temps. Forcément si on suit 2 personnes on peut passer du temps devant une vidéo ou deux, mais si on en suit 50 le temps consacré n’est pas le même. Je crois également que l’on a de meilleurs liens en suivant quelques personnes avec qui on peut interagir, plutôt qu’en en suivant énormément que l’on ne connaît pas. Et puis, niveau motivation, je pense que c’est pareil, plus on va se confronter à d’autres plus ou va se trouver nul, et c’est clairement FAUX !

J’ai pris conscience qu’à trop suivre de monde je n’étais pas heureuse, bien au contraire, cela me minait le moral, me décourageait et au lieu de me pousser à écrire, j’ai fini par me dire qu’écrire ne servait plus à rien, que je ne vendrais jamais autant de livre que truc muche, ou que je ne serais jamais capable de sortir 5 livres par an comme machine, ou que je ne parviendrai pas à être aussi productive que untel. Alors qu’au final, on s’en moque ! Réellement, ce que font les autres ne nous concerne pas. Bien sûr on peut se réjouir pour eux, mais ce n’est pas nous !

Pour moi clairement toutes ces personnes dites « influenceuses » (qu’elles aient 100 abonnées ou 100 millions – est-ce que l’on peut avoir 100 millions d’abonnés ? – c’est pareil), mieux vaut se contenter de ce qui nous porte plutôt que de suivre tous les comptes à la mode pour suivre tous les comptes à la mode. C’est tellement de pression. Tout comme cette question de feed parfait. En réalité, on veut tous se démarquer les uns des autres et c’est une vrai compétition. On va me dire que j’exagère, mais ce n’est pas l’idée que j’en ai. Quand je vois que certains auteurs (notamment des indépendants – désolée mais c’est un constat) publient 10 posts (voir plus !) par jour pour inonder le flux insta avec leur publications que l’on parle d’eux encore et encore, vraiment c’est quoi l’intérêt ? J’ai envie de leur demander s’ils écrivent pour le plaisir ou pas se faire de la tune ! Bien entendu, l’argent fait parti du métier et les auteurs sont très peu payés, mais à la fin on n’est pas juste un objet de consommation comme un autre ! Est-ce que c’est trop demandé que de considérer les livres comme autre chose qu’un téléviseur ou une canette de soda ?! Suis-je vieux jeu ? Pourtant écrire n’est pas seulement le fait de gagner de l’argent, c’est bien plus que ça ! C’est vrai qu’il faut se faire de la pub, mais à trop en faire est-ce que l’on ne passe pas à côté de ce qui compte vraiment ?

C’est aussi cela que me déprime lorsque je vois tous ces feeds ou ces vidéos qui parlent de productivité – hyper productivité – comme si écrire était une course contre la montre, ou tout ce qui importe c’est d’écrire plus que le voisin, de publier plus souvent que le voisin, ou ce qui est important c’est d’écrire encore et encore, un peu comme si nous étions des chefs d’entreprises tous en concurrences les uns avec les autres. C’est déprimant.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Publicités

12 réflexions sur “Chaînes YouTube / Feed Instagram : source de motivation ?

  1. L'Astre dit :

    Intéressante réflexion 🙂 J’ai suivi quelques chaînes YouTube sur l’écriture mais j’ai arrêté car soit les sujets ont déjà été évoqués et débattus plein de fois, soit j’ai la flemme de passer 20 minutes à regarder une vidéo alors que je pourrais lire un article équivalent en 5 minutes. Je trouve que le format vidéo pousse souvent les gens à diluer leur propos, à raconter leur vie, bref à aller moins à l’essentiel que dans l’écrit.

    Tu as bien raison de rappeler que ça ne sert à rien de se comparer. D’ailleurs tu vas rire, mais en voyant que tu avais fait une séance de dédicaces et une conférence… J’étais envieuse aussi ! Comme quoi 😉

    Aimé par 1 personne

    • Les conseils de Ponine dit :

      C’est vrai que les auteurs sur YouTube ont tendance à raconter leurs vies. De temps en temps, j’ai bien c’est agréable de découvrir des routines différentes, ce qui peut être bon à prendre, mais généralement c’est un peu lourd. Je suis souvent tombée sur des vidéos où les auteurs (autrices) passent toute la vidéo à écrire et boire de l’alcool (beaucoup !). J’ai l’impression que les gens tombent vraiment très bas pour faire cela.
      Après j’aime bien aussi parler un peu de moi sur le blog, donc j’avoue que c’est quelque chose que je ne peux pas « trop » critiquer, vu que je le fais aussi, disons avec plus de parcimonie.

      Oh ! Toi, tu étais envieuse, non je ne veux pas le croire ^^ En vrai, j’étais envieuse de toi aussi, quand tu as sorti ton roman, le fait que tu ais le courage d’en parler à ta famille et que tu ais leur soutien comme c’est quelque chose que je n’ai pas de ma famille ( en dehors de mes parents mais bon c’est un peu leur fonction première lol). Comme quoi, personne n’est parfait. Mais je suis convaincue que tu fera très bientôt des dédicaces, toi aussi. ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Maeva Rbt dit :

    Je pense que tout est question de confiance en soi ! Personnellement je n’ai aucune confiance en moi et je passe ma vie à me comparer, que ce soit ici ou sur YouTube ou sur Instagram je me compare toujours ! En me disant que la vie des autres est tellement plus cool que la mienne et que moi je n’arrive à rien ☺️ En fait je fais pleins de choses mais je n’arrive pas à comprendre ma valeur, je ne fais que toujours me rabaisser face aux autres et je pense que un travail sur moi-même serait une bonne chose à faire 😉
    En tout cas, ton article est fort intéressant 🥰

    Aimé par 1 personne

  3. BeautyLifeBazar dit :

    On se répète sans cesse de nz jamais se comparer aux autres, que nous sommes chacun ou chacunes un petit morceau de la perfection
    Mais oui c’est facile à dire et si ne nous sommes pas assez en confiance avec nous et assez forte on perd vite pied
    Ta réflexion est très intéressante, vraiment agréable cet article

    Aimé par 1 personne

    • Les conseils de Ponine dit :

      Merci pour ton commentaire ^^ En fait, je pense que même lorsque l’on a confiance en soi, il peut arriver que l’on soit un peu plus « faible », un mauvais jour ça arrive et c’est souvent dans ces moments là que les mauvaises pensées peuvent nous envahir. ^^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s