Ces choses dont je ne pourrais plus me passer : produits d’hygiène

Pour continuer ma série sur les produits donc je ne pourrais plus me passer je voudrais vous parler des produits d’hygiène corporelles. Sujet que je sais hautement problématique et qui porte un peu à polémique. Dans le post précédent, je vous parlais du maquillage. Pour le maquillage, je suis donc fan d’une seule marque pour l’hygiène c’est un peu différents.

Commençons par le visage. Durant très longtemps, j’avais de très nombreux produits pour le visage et pour le corps. J’utilisais des crèmes de jour, de nuit, des soins, des exfoliants, des produits encore et toujours, j’avais une brosse nettoyante électrique. Mais ça c’était avant. Aujourd’hui, je ne me lave le visage d’avec une éponge Konjac et de l’eau, rien d’autre. Plus jamais aucun produit industriel, plus de crème, plus de gel, d’exfoliant ou autre. J’ai une peau hyper réactive, avec une zone grasse, mais depuis que j’utilise uniquement de l’eau et une éponge Konjac la qualité de ma peau c’est nettement améliorée, et je fais de nombreuses économies depuis. Alors non, je n’ai pas la peau sale, je ne sens pas mauvais, c’est même étrange parce que j’ai l’impression que ma peau est nettement plus clean et propre. J’utile donc une éponge Konjac pour ses vertus antibactérienne, en même temps cela fait un léger gommage naturel, et cela active la circulation du sang. J’ai eu les miennes chez Nocibé car j’avais un bon dans ce magasin du coup je me suis laissée tenter, comme je n’utilise ni produits de beauté, ni de parfum de chez eux, je voulais ne pas gâcher la carte cadeau, car c’est un cadeau et j’en suis très satisfaite. Je verrais pour racheter des éponges konjac bio ou plus écolo-friendly quand les miennes seront usagées.

L’eau oxygénée, c’est un petit conseil de mon dentiste pour avoir des dents plus blanches, quelques gouttes d’eau oxygénée sur la brosse à dent fait des miracles, bien plus que les dentifrices blanchissants ou au charbon. L’eau oxygénée se trouve en pharmacie, ce n’est pas très cher, bien plus bon marché que les dentifrices spécialisés ou les blanchiments chez les dentistes. En plus cette méthode est saine, si on ne l’utilise pas tous les jours à chaque brossage.

Le bicarbonate de soude : cette technique peut être également utilisé sous forme de pâte avec de l’eau oxygénée en guise de dentifrice. C’est également un excellent déodorant. Je n’utilise plus aucun déodorant depuis des années, plus d’antitranspirant ou autre, ni pierre d’alun, ni rien du tout. Et non, ce n’est pas sale. Je sais que beaucoup de gens ne s’imaginent pas commencer la journée sans mettre du déodorant ou du parfum ou les deux, mais depuis que j’ai cessé l’utilisation de ces deux choses je me sens nettement mieux. D’ailleurs, je n’utilise du bicarbonate de soude que lorsque je sais que ma journée sera importante ou très stressante, sans quoi ni déo, ni bicarbonate.

Les éponges Konjac: comme pour le visage, j’utilise une éponge Konjac pour le corps. Je ne suis pas encore passée au lavage à l’eau intégrale. En revanche, je viens de découvrir une super marque de savon, une marque de pâtisavon : Madame Marchand. C’est une excellente marque, bio (pour la plupart des produits) et leur crème de douche est une tuerie. Les odeurs ne sont pas entêtantes et la composition des produits est bonne, en plus c’est une savonnerie française dont les savons sont fabriqués dans mon département.

Le talc : c’est un excellent absorbant de transpiration, notamment dans les chaussures. J’en mets tout le temps dans mes chaussures, cela évite les frottements, donc les ampoules et autre joyeusetés et en plus le talc fait les ongles de pieds tout brillants, en plus qui dit limitation de l’humidité, dit pas d’odeur, c’est agréable, notamment quand on fait du sport.

Parlons de THE sujet : les cheveux ! Je me teint les cheveux avec des colorations industrielles, pas de henné – oui je sais Shame on me ! – je prends une couleur de chez L’Oréal ( je sais Shame on me ! j’assume). J’ai du psoriasis au niveau du cuir chevelu et des oreilles depuis…plus de vingt ans, je devais avoir 8/9 ans au moment du diagnostique mais j’en avais déjà avant. En dépit de cette maladie de peau, je me suis toujours teint les cheveux et je crois que si une coiffeuse avait un jour refusé de me teindre à cause de ça je lui aurais ris au nez, car les teintures est la seule manière de calmer un peu mon psoriasis. Je ne dirais pas à tous les gens qui souffrent de psoriasis de se teindre les cheveux, mais en tout cas n’écoutez pas les conseils des médecins ou des coiffeurs ou des gens qui vont vous dire que c’est impossible, que cela empire les choses, que c’est pas bien. En faite, ça dépend de la personne, de la teinture (plus il y a de décolorant meilleur c’est, pour ma part), de la poussée de psoriasis, de votre stress du moment etc. Bien entendu, on ne se teint pas quand on s’est gratté à sang plusieurs partis du crâne, croyez moi j’ai essayé, le fauteuil du coiffeur conserve encore l’empreinte de mes ongles. Et si vous avez envie de vous teindre les cheveux franchement allez-y. Bien sûr, je ne suis pas médecin mais franchement les médecins parfois donnent des conseils généraux mais nous sommes tous différents donc tester. Normalement, je suis censée avoir un traitement pour le psoriasis, mais je n’ai pas dû m’en servir depuis …. humm une quinzaine d’année. Je me rappelle d’une lotion à appliquer qui me faisait sauter au plafond tellement c’était douloureux et d’un shampoing dont il fallait se servir une fois par semaine, shampoing qui me faisait souffrir et qui m’a fait perdre la moitié de ma densité capillaire et qui a fragilisé mes cheveux ! Alors j’ai renoncé, j’aime trop mes cheveux pour accepter que des produits inefficaces me les affaiblissent. Depuis quelques années j’ai donc remplacé les produits pharmaceutiques par …de l’huile essentielle d’arbre à thé, quelques gouttes dans le shampoing et l’après-shampoing et j’ai remarqué plus d’effets que les produits médicaux, sans pour autant s’attendre à des miracles non plus.

Parlons shampoing : depuis un an, j’ai appris à fabriquer mon shampoing je n’utilise donc plus aucun shampoing industriel. Enfin si une fois mais le résultat était catastrophique ! Grosse allergie, alors que je me servais de ce shampoing l’année précédente, et en plus la compo du shampoing était MERD****. Bref, aujourd’hui, je fais mon petit shampoing arginine, aléo vera, base lavante bio, vitamine E et huile essentielle d’arbre à thé (acheter sur joli’essence ) . Franchement, ce shampoing est fabuleux ! Mes cheveux sont beaux, brillants, forts, résistants. Pour l’après-shampoing , j’utilise encore de l’industriels marque Auchan (comme quoi pas la peine de mettre 10 euros dans un truc) parce que je n’ai pas encore trouvé d’après-shampoing / masque digne de ce nom en fabrication maison et que je dois bien liquidé mon stock après tout je l’ai acheté, il faut l’utiliser sinon ça s’appelle du gaspillage. MA méthode pour me laver les cheveux : Un seul shampoing par semaine ou tout les quinze jours est largement suffisant. Je sais certains croient ne pas pouvoir se passer d’un lavage quotidien mais c’est une hérésie. J’étais comme ça avant, mes cheveux étaient toujours sales, gras, lourds, et si je faisais du sport ils étaient juste « dégeulasses » et ils sentaient mauvais, malgré un shampoing par jour ! Franchement, je ne sais pas vous mais moi avec mes cheveux longs me laver les cheveux tous les jours ça me gonfle ! Avec le sèche cheveux ils mettent 30 minutes à sécher (et encore ils sont humides en dessous et c’est pareil si je vais chez la coiffeuse donc ce n’est pas moi qui ne sait pas me sècher les cheveux ), donc ils sont abîmés. En plus même quand j’avais les cheveux courts, faire les brushing, le placement des cheveux, etc c’est une galère. Alors que là, un shampoing et tranquille, plus de cheveux sales, plus de cheveux qui puent, plus de cheveux gras (ou alors juste au moment où je dois les laver donc au bout de 6 ou 7 jours et encore cela dépend de mon cycle menstruel), des cheveux en pleine santé et un temps gagné, je ne vous raconte pas ! En plus, pas de séchage au sèche-cheveux encore plus de temps de gagné, c’est tout bénéf’. Ce que je fais en revanche, c’est que j’applique mon masque ou après-shampoing avant, je laisse posé 15 à 30 mn (voir 1 h si j’oublie lol) ensuite, je lave et voilà. Le fait d’appliquer le masque avant permet d’éviter d’alourdir le cheveux et d’être sûre que le produit soit bien parti, car c’est ce qui rend les cheveux gras, ajouter un mauvais rinçage et vous êtes bon pour recommencer le shampoing le lendemain. joli’essence Parlons shampoing : depuis un an, j’ai appris à fabriquer mon shampoing je n’utilise donc plus aucun shampoing industriel. Enfin si une fois mais le résultat était catastrophique ! Grosse allergie, alors que je me servais de ce shampoing l’année précédente, et en plus la compo du shampoing était MERD****. Bref, aujourd’hui, je fais mon petit shampoing arginine, aléo vera, base lavante bio, vitamine E et huile essentielle d’arbre à thé (acheter sur . Franchement, ce shampoing est fabuleux ! Mes cheveux sont beaux, brillants, forts, résistants. Pour l’après-shampoing , j’utilise encore de l’industriels marque Auchan (comme quoi pas la peine de mettre 10 euros dans un truc) parce que je n’ai pas encore trouvé d’après-shampoing / masque digne de ce nom en fabrication maison et que je dois bien liquidé mon stock après tout je l’ai acheté, il faut l’utiliser sinon ça s’appelle du gaspillage. MA méthode pour me laver les cheveux : Un seul shampoing par semaine ou tout les quinze jours est largement suffisant. Je sais certains croient ne pas pouvoir se passer d’un lavage quotidien mais c’est une hérésie. J’étais comme ça avant, mes cheveux étaient toujours sales, gras, lourds, et si je faisais du sport ils étaient juste « dégeulasses » et ils sentaient mauvais, malgré un shampoing par jour ! Franchement, je ne sais pas vous mais moi avec mes cheveux longs me laver les cheveux tous les jours ça me gonfle ! Avec le sèche cheveux ils mettent 30 minutes à sécher (et encore ils sont humides en dessous et c’est pareil si je vais chez la coiffeuse donc ce n’est pas moi qui ne sait pas me sècher les cheveux ), donc ils sont abîmés. En plus même quand j’avais les cheveux courts, faire les brushing, le placement des cheveux, etc c’est une galère. Alors que là, un shampoing et tranquille, plus de cheveux sales, plus de cheveux qui puent, plus de cheveux gras (ou alors juste au moment où je dois les laver donc au bout de 6 ou 7 jours et encore cela dépend de mon cycle menstruel), des cheveux en pleine santé et un temps gagné, je ne vous raconte pas ! En plus, pas de séchage au sèche-cheveux encore plus de temps de gagné, c’est tout bénéf’. Ce que je fais en revanche, c’est que j’applique mon masque ou après-shampoing avant, je laisse posé 15 à 30 mn (voir 1 h si j’oublie lol) ensuite, je lave et voilà. Le fait d’appliquer le masque avant permet d’éviter d’alourdir le cheveux et d’être sûre que le produit soit bien parti, car c’est ce qui rend les cheveux gras, ajouter un mauvais rinçage et vous êtes bon pour recommencer le shampoing le lendemain.

Pour conclure, je dirais que ne pas se servir de produits industriels ne fait pas sentir mauvais, pas plus que cela ne rend malade. Franchement, notre société est tellement habituée à masquer les odeurs corporelles par des produits chimiques qu’elle en oublie que sentir un peu la transpiration en fin de journée ce n’est pas un drame. J’ai bien dis un peu, et pas puer ! Que les cheveux qui ne sentent pas le shampoing de manière à emboucaner toute la rame de métro, ce n’est pas sentir mauvais. C’est juste une odeur naturelle, bien sûr cela ne dispense pas de se laver, de se changer, de se frotter le corps ou d’utiliser du savon (quoi que on peut s’en passer) bref d’être propre. Je crois que la société actuelle confort propreté et agression corporelle avec des produits néfastes pour le corps (et la planète). Je peux me tromper seulement je suis convaincue que l’usage des produits type gel douche, déo, shampoing indus, crème de soin, parfum, augmente les problèmes de peau et les odeurs corporelles. Je sais que parfois acheter ses produits soi-même coûte cher. Pour mon shampoing, j’ai dû dépenser 35 euros pour acheter tout ce qu’il me fallait la première fois, mais j’ai pu faire 4 fois 250 ml de shampoing et actuellement je vais « juste » devoir racheter un gel lavant et de l’aloé vera pour faire encore des shampoings, et pas les autres produits, mais en même temps, je gagne de l’argent en ne dépensant pas pour les déo, les crèmes de soin, les produits visages.

Je vous encourage vivement à tester des méthodes plus naturelles. Comme l’usage de bicarbonate de soude en guise de déo, ou d’espacer vos shampoings ou encore le talc dans les chaussures, ce sont des choses qui ne coûtent pas grand chose mais qui changent la vie.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s