Méthode flocon de neige : étape intermédiaire

Jusqu’ici, les étapes se sont enchaînées les unes après les autres. On a pu avancer clairement dans notre histoire, concevoir des résumés de plus en plus conséquents et des fiches de personnages qui sont capables de nous donner l’histoire de chaque personnage et ses informations. Aujourd’hui, il est nécessaire de faire une pause.

Alors je sais que lorsque l’on veut planifier un roman, on pense à aller le plus vite possible pour se mettre tout de suite à la rédaction, de peur que l’envie disparaisse et que l’on se retrouve avec un projet non terminé, seulement cette fois la pause est nécessaire.

La prochaine étape sera de concevoir un séquencier de votre histoire, alors oui, prendre une pause vous aidera à y voir plus clair lorsque vous vous remettrez au travail.

Quand je dis une pause, on se doute bien qu’elle ne dure pas six mois, mais seulement quelques jours, au maximum quelques semaines. Il s’agit juste de prendre un peu de recul avant de revenir à la charge et de continuer sa planification avec l’esprit plus clair. Un peu comme lorsque l’on corrige un roman, il faut s’avoir prendre du large pour revenir avec un esprit neuf. Vous pourrez ainsi reprendre votre histoire, relire les idées que vous avez eu pour vous mettre au travail et réaliser ce séquencier.

Pour ceux qui ne connaissent pas le terme séquencier : c’est un terme que l’on utilise au cinéma. Il s’agit d’un document de travail qui présente les séquences d’un film de manière résumé. Dans notre cas, il va s’agir d’un tableur qui divise le roman en scène, chaque scène étant résumé en quelques mots afin d’avoi une idée assez précise de ce qu’il se passe durant l’histoire sans pour autant tout raconter ou détailler.

Que faire lorsque l’on prend une pause ?

On peut tout simplement aller se détendre, voir des amis, de la famille, parfois lorsque l’on écrit on peut avoir tendance à mettre sa vie sociale entre parenthèse. Rien ne vous empêche d’aller voir un film, aller à une exposition, faire un tour dans un parc, prendre l’air aide à se sentir en forme, surtout lorsqu’il fait beau, on se sent revigoré. J’adore faire du sport lorsque je dois prendre du recul, faire du yoga ou du ballet beautiful m’aide à me remettre les idées en place en plus de permettre à mon corps de bouger. On peut tout simplement commencer un nouveau projet ou tout simplement reprendre un ancien. Lire un livre peut aider à lâcher prise de son histoire. En réalité tout ce qui vous fait sortir votre histoire de la tête est un bon moyen de faire une pause.

Comme je l’ai dit une pause ne doit pas être trop longue sinon il y a peu de chance que vous retourniez plancher dessus. Une petite semaine reste l’idéal, car vous ne voulez pas non plus tout vous sortir de la tête non plus, juste vous assurez que votre récit tient la route.

On se retrouve dans quelques jours pour la suite de notre série d’article sur la méthode flocon de neige. Bien entendu, rien ne vous empêche de prendre quelques jours supplémentaires pour vous reposer avant de continuer la planification.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s