Bruno DIONIS DU SEJOUR Le maire de Gajac (Gironde) propose d’inscrire les différents bruits ruraux au patrimoine national.

Je désirais rebloger cet article car je fais aussi partie de la campagne.

Bien vivre à Bonnetan

Il explique que certaines personnes « d’origine urbaines la plupart du temps », poussées par leur « égocentrisme », auraient déposé des plaintes. Elles pointaient du doigt des nuisances sonores qui les dérangeaient trop à leur goût. (Cette surprenante idée a pris naissance à la suite de nombreuses plaintes qu’il a reçues en tant que maire).

clip_image001

La vie paysanne à la campagne en danger (De nombreux néo-ruraux viennent à la campagne pour imposer leur vision de la vie à la campagne au monde paysan) le chant du coq et des poules dérange, l’âne dans la prairie lorsqu’il brait dérange (il est vrai qu’on l’entend de très loin) « Han ! Han ! Hi ! Han ! » Les tourterelles turque, les pigeons ramiers (palombes) ou le coucou, dérange, sans compter le chien qui est toute sa journée attaché et aboie pour manifester son désaccord et aimerait bien se dégourdir les…

Voir l’article original 177 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s