Un héros pas comme les autres

Pour écrire un roman, tout le monde le sait, il faut des personnages attachants, et avant tout un héros auquel les lecteurs peuvent s’identifier. Il faut donc veiller à concevoir un héros différents des héros typiques, et surtout différents des autres personnages de votre récits.

Attention, lorsque l’on dit auquel le lecteur peut s’identifier, cela ne signifie pas que seul votre héros doit être travaillé et aboutit. Cela ne veut pas dire non plus que les lecteurs vont adhérer à votre héros et à son combat, mais que le lecteur saura dès le début qui est le héros de votre roman et quel sera sa mission durant le récit. Il arrive que parfois le lecteur n’aime pas le héros mais qu’il continue à lire votre roman pour plusieurs raisons :

Le héros est différent mais le lecteur ne partage pas les mêmes valeurs; de ce fait même s’il n’a pas d’affinités avec votre personnage, le lecteur continue à lire « juste » parce que votre roman est différent, bien écrit ou intéresssant mais le courant ne passe pas entre le héros et votre lecteur. 

Le lecteur peut apprécier un autre personnage (l’antagoniste ou un des personnages principaux autre que le héros). Cela arrive aussi.

Votre lecteur adore votre univers, votre histoire, votre thème mais pas son héros.

Tout ce qui compte, c’est que votre héros soit différent, original, que l’on ne puisse pas savoir dès les premières pages tout de lui et de ses objectifs et de ses actions futures. Bref, il ne faut pas qu’un lecteur soit blasé dès les premières pages. Il ne faut pas non plus que votre héros aille à contre sens de ses caractéristiques personnelles uniquement pour « surprendre » le lecteur, cela ne fonctionne pas.  

Est-ce que c’est grave si mes lecteurs n’aiment pas mon héros ?

Tout dépend des raisons. Je dirais qu’un lecteur qui n’aime pas votre héros parce qu’ils ne partagent pas la même vision de la vie, c’est une chose. En revanche, si votre lecteur (plutôt plusieurs lecteurs) trouvent que votre héros manque de corps, de texture, de vie, d’idées, qu’il est trop plat, là c’est différent. Dans une œuvre, c’est exactement comme dans la vie : on ne plaît pas à tout le monde, il y a donc peu de chance pour que votre héros plaise à tous, mais si vous avez pris le temps de réfléchir à votre héros, à ses caractéristiques, à sa personnalité, même s’il ne plaît pas cela pourra avoir avec sa personnalité plutôt qu’à votre talent d’écrivain. Bien entendu, si vous donnez votre roman à lire à 15 lecteurs béta ou alpha et que sur les 15, ils estiment tous que votre héros est antipathique vous avez un problème :

soit tout vos lecteurs ont le même profil et là *outch*, vous devez trouver d’autres lecteurs pour avoir un panel plus varié.

soit votre héros est plat, sans vie, trop cliché, alors là vous n’avez plus qu’à tout revoir de votre héros pour le rendre plus vivant. 

-soit vous avez fait le choix délibéré d’avoir un héros antipathique ou cliché, auquel cas et bien bravo vous avez réussi. Si le choix est mûrement réfléchi et / ou qu’il s’impose de lui-même alors ne craignez rien, vous êtes sur la bonne route.   

Un héros pas comme les autres : qu’est ce que c’est ? 

Un héros pas comme les autres c’est un tout. C‘est un être de papier mais que l’on pourrait croiser dans la rue. C’est un héros qui n’est pas lisse. Pour reprendre une des expressions de George R.R. Martin, il faut que votre personnage soit gris. Un bon héros n’est ni tout blanc, ni tout noir (sauf si vous faites un choix conscient dans ce sens ! ). Un héros a des doutes, des peurs, des failles, mais aussi des qualités humaines, des vertus, un idéal, un combat. Votre héros veut quelque chose, il a un objectif dans la vie. Il a des désirs, un passé, des traumatismes. Seulement, et quoi qu’il arrive, vous devez rester le seul (ou la seule ) à connaître tout de lui ! 

C’est d’ailleurs en travaillant les failles  et les forces de votre héros que le risque est grand de tomber dans les clichés. Prenons un exemple : vous décidez de faire de votre héros un enfant abandonné adopté par une gentille famille (je vous rassure très souvent les familles adoptantes sont de bonnes familles ce n’est pas la question). Il pourrait être très « facile » de tomber dans le cliché de l’enfant abandonné qui cherche ses racines parce qu’il ne se sent pas heureux, parce qu’il ne se sent pas désiré, qui rate toutes ses relations amoureuses et qui est très demeure d’amour avec l’envie d’avoir une famille à lui. Pourquoi est-ce un cliché ? Parce que si vous allez sur les forums vous lirez des tas de posts sur ce sujet, si vous regardez une émission de télé sur ce même sujet c’est exactement ce que l’on vous dira. Du coup, est-ce réellement intéressant ? Peut-être tout dépend de ce que vous souhaitez écrire, mais je pense que c’est tombé dans le cliché. Après tout tous les enfants abandonnés ne cherchent pas leur famille d’origine, tout le monde ne cherche pas le grand amour, ni à fonder une famille. Mais alors pourquoi est-il si facile de tomber dans le cliché ? Tout simplement parce que l’on est conditionné pour voir un seul côté des situations. Très tôt, on nous apprend à faire des associations entre certaines situations et les sentiments qu’il « faut  » éprouver, pour captiver votre lectorat il faut donc aller au-délà des apparences. 

Pourquoi un héros pas comme les autres a des secrets ?

Tout simplement parce qu’un personnage qui se livre totalement dans un récit perd de son charme. En écriture, comme en amour, ce qui est acquis n’est pas sexy. Le mystère est attirant, captivant et il tient en haleine. Il ne faut pas non plus multiplier les secrets à outrances. Il y aura forcèment des personnages de votre histoire qui connaitrons certains secrets de votre héros mais une même personne ne connaîtra pas tous les secrest de votre héros. Comme on ne met pas tous ses oeufs dans le même panier, on ne confie pas tous ses secrets à la même personne. D’ailleurs un secret peut être connu sans qu’on ait eu à le révéler. 

Oui, mais si j’écris un one shot (roman unique) est-ce qu’il ne faut pas plutôt que je révèle tout de mes personnages  au lecteur ?

La réponse est non ! Même en one shot, le héros doit garder une part de mystère. Vos intrigues doivent être résolues ( et pas toutes dans les 10 dernières pages s’il vous plaît! ) mais vos personnages ne sont pas dans l’obligations de révéler toutes les facettes de leurs personnalité. 

Samedi nous verrons une technique pour concevoir votre héros. Une technique que j’espère vous trouverez intéressante et originale, et que j’ai envie d’aborder sur ce blog depuis très longtemps, sans jamais l’oser. 

 

Publicités

6 réflexions sur “Un héros pas comme les autres

  1. Julien Hirt dit :

    A mon sens, le personnage principal d’un roman ne doit pas être attachant, et il n’est pas nécessaire que le lecteur s’y identifie. J’y opposerais deux autres notions: le héros doit être fascinant, c’est à dire que le lecteur doit être curieux de savoir ce qui va lui arriver, et il doit être compréhensible, c’est à dire qu’il faut que l’on comprenne ce qui le pousse à agir.

    Des personnages comme Richard III, Walter White, Lestat ou Scarlett O’Hara ne fonctionnent pas sur l’identification ni sur l’attachement et ils ne s’en portent pas plus mal.

    Aimé par 1 personne

  2. Miss Avery dit :

    Intéressant ! Je comprends ta lutte contre le cliché mais je pense que tous les personnages partent d’un cliché et que l’on est arrange a notre sauce pour les rendre nous.
    Il ne faut pas perdre de vue que l’on écrit que sur ce que l’on connais aussi mais je pense que tu résumé bien les choses. Le principale, pour moi, c’est que le personnage principal ou même les autres me plaisent a moi 🙂
    Sur ce… Bonne journee

    Aimé par 1 personne

    • Les conseils de Ponine dit :

      Partir d’un cliché oui, et comme tu le dis on arrange à sa sauce, seulement certains auteurs en restent au stade du cliché, c’est bien dommage. Bien entendu, parfois c’est voulu et le fait qu’un personne soit un cliché est fort utile à l’intrigue. Comme tu le dis l’important c’est que le personnage plaise à l’auteur et aux lecteurs. ^^

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s