Les recherches sur le thème

Bonjour,

Puisque nous avons commencé le thème des recherches, j’avais envie de voir aujourd’hui les recherches que l’on peut effectuer sur le thème.

Pour moi, le thème c’est le point de départ d’une histoire. Choisir le thème permet de commencer l’histoire, de choisir ses personnages et ses intrigues.

Le thème d’un roman qu’est ce que c’est ?

. Je dirais que le thème est une orientation de l’histoire. Le thème doit provoquer des émotions, des questionnements, des réflexions chez le lecteur et chez l’auteur, pourtant le thème n’est pas en soi une prise de position ou une opinion. Le thème est à la base une grande question sans prise de position préalable. 

Si vous décidez d’écrire un roman et que vous prennez pour sujet le bonheur, le thème peut-être la quête du bonheur et cette question : »Qu’est ce que le bonheur? » Il va sans dire qu’il existe un million de réponses à cette question, car après tout nous avons tous une idée du bonheur qui ne correspondra pas à celle du voisin.  C’est au fur et à mesure que l’histoire avancera que l’auteur pourra ou non décider de prendre position.

Est-ce obligatoire d’avoir un thème pour son roman ? 

Je dirais que non, dans l’absolu ce n’est pas nécessaire, mais avoir un thème permet de donner de la profondeur à l’histoire, et du sens. Bien entendu, il n’est pas nécessaire que l’on écrive clairement « le thème du roman c’est … », non on peut très bien ne pas exprimer clairement le thème du roman et laisser le lecteur le deviner. 

Alors quelles recherches peut-on faire sur le thème ? 

Tout d’abord, je dirais qu’il faut choisir si l’on aura un thème ou non. Ensuite, il faut  le définir, ne serait-ce que pour nous-même. 

Pour ma saga, j’ai longtemps cherché quel était le thème princial, tout simplement parce que ma saga ne parle pas que d’une chose. Aujourd’hui, je dirais que son thème c’est « la quête de la vérité » ou « la quête de soi ». Oui, j’ai encore du mal à choisir clairement le thème principal, parce qu’il est possible d’avoir plusieurs thèmes ou des thèmes secondaires. Bien entendu, pour un roman one shot c’est un peu différent d’une saga qui comporte six tomes, ce qui est logique. Donc ne vous inquiétez pas si vous mettez du temps à choisir votre thème principale.

Quelque soit votre thème, vous devez prendre le temps de définir ce qu’il représente pour vous.  Même si vous n’avez pas besoin d’exprimer votre propre opinion dans votre histoire, ou peut-être que vos personnages auront des idées différentes que vous sur le bonheur, cela ne fait rien, parce que tout part de vous. Je dirais même que savoir ce que le thème représente pour nous est une excellente manière de voir nos propres oeillères. Ecrire c’est voir le monde d’un regard différent du notre. Dites vous que tous les aspects et les réponses possibles à votre thématiques sont valables et qu’elles ne sont pas moins bonnes qu’une autre. Ce que je vais dire va sonner très « développement personnel », mais pour être écrivain il faut avoir beaucoup de bienveillance envers les autres et leurs opinions parce que cela peut être fort utile pour vos récits. 

Donc une fois que vous avez votre thème, que vous l’avez défini par rapport à vous-même, essayer de lire des livres de philosophies, de développement personnel, des romans ou des articles, de rencontrer des gens et de discuter avec eux, sur ce thème pour enrichir : 

-votre vocabulaire 

-votre idée du concept 

-voir d’autres formes d’idée qui peuvent découler du thème

-vous permettre de construire des personnages différents par rapport à ce thème. 

-connaître ce qui a déjà été fait sur le sujet. 

-vous aidez à aborder le thème d’une manière plus originale (ou pas d’ailleurs).

-vous assurez que c’est réellement ce thème que vous souhaitez aborder et que vous ne vous êtes pas trompé en le définissant. 

Prenez des notes, à chaque fois que vous lisez un livre essayer de conserver des traces de vos lectures, des émotions qui vous ont traversé, des idées que vous avez eu ou des passages qui vous dérange. Régulièrement lorsque je lis un livre sur la religion ou les sciences humaines, je me rends compte que je suis « en colère » ou « confuse » ou encore « agacée » par certains choix des auteurs que je trouve « ne pas être les bons », c’est à ce moment là qu’il est primordial de prendre des notes. Ne pas être d’accord, ou pleinement d’accord avec un auteur est une excellente chose, c’est très sain et c’est lorsque votre inconscient est titilé que justement vous trouverez une pépite à exploiter. Si vous discutez avec autrui demander à l’autre si vous pouvez l’enregistrer. 

Pour réflechir au thème de votre roman vous aurez besoin de temps. Il ne suffit pas de lire quelques ouvrages sur la question que vous souhaitez traiter pour en avoir fait le tour, bien au contraire. Vous pourrez avoir à agrémenter vos recherches lorsque vous ferez vos fiches personnages ou même lorsque vous serez en pleine correction parce que le temps faisant vos idées auront mûri, que votre réflexion aura changé. Voilà pourquoi il faut garder des traces manuscrites. 

Maintenant, imaginons que vous me disiez « moi, le thème je ne vois pas du tout de quoi parler pourtant j’ai envie d’écrire » : c’est possible. Vous pouvez vous lancer dans la rédaction et même finir votre roman avant de découvrir qu’il a un thème alors que vous ne pensiez pas en avoir donné un. Je sais que certains vous dirons que ce n’est absolument la marche à suivre, que vous travaillez à l’envers, qu’il faut déjà avoir le thème et se tenir à son idée première. Ce n’est pas mon cas. Je crois qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais chemins ou de mauvaises démarches et qu’il faut essayer. 

Maintenant, si vous désirez trouver un thème et que vous n’en trouvez pas, il existe un moyen plutôt ésotérique : Le Tarot de Marseilles. Alors je ne vous demande pas de croire que l’on puisse prédire l’avenir par des cartes, ce que je vous demande de croire en revanche, c’est que les jeux de tarots sont conçus comme une histoire. On commence par le Bateleur qui grandi, mûri, fait des choix et termine son chemin par le Mat.  Chaque carte est associée à une thématique, à un questionnement général. Pour ceux qui ont envie d’explorer ce domaine, je recommande chaude le livre de Jodorowsky, la voie du tarot. Avec un jeu de tarot, vous pourrez décider du grand thème de votre roman, en toute facilité. 

Est-ce que c’est nécessaire de faire des recherches sur le thème que l’on veut exploiter ? 

Oui. D’ordinnaire, je suis moins impartiale. Je suis convaincue que chaque être humain a déjà une idée préconçue des grands thèmes de la vie. Lorsque l’on écrit il est important de s’éloigner de ces idées préconçues. Si je vous demande « est-ce qu’il y a une vie après la mort? » vous pourrez me répondre « oui », « non », ou même « peut-être » sans prendre le temps de réfléchir parce que vous saurez déjà ce que vous pensez, vous aurez déjà votre opinion sur ce sujet, ce qui est très bien. D’ailleurs, c’est même une bonne chose que vous ayez votre opinion. Sauf que lorsque l’on est écrivain on ne peut pas se permettre d’avoir une idée et d’exploiter un thème que d’un seul point de vue (ou même si on le fait il ne faut pas ignorer les autres points de vue !). Admettons que vous pensiez qu’il n’y a pas de vie parès la mort, parce que votre religion vous dit qu’il n’y a en pas, que vous êtes un scientifique, (etc.) pouvez-vous vous mettre à la place de quelqu’un qui est convaincu que la vie après la mort existe ? Quels sont les arguments de cette personne ? C’est difficile de remettre en question nos propres croyances, voilà pourquoi il est utile de faire des recherches et de ne pas se servir que d’une seule source pour se faire.  

A quoi cela sert-il d’avoir un thème ? 

Cela sert à donner de la profondeur à l’histoire, je l’ai dis, mais cela sert également à construire les intrigues et à donner de la texture aux personnages. Bien entendu, cela signifie que chacun de vos personnages aura une idée sur le thème de votre roman et qu’il est même conseillé (pour plus d’originalité et de vraissemblance) que le point de vue de chacun des personnages soit différent. 

Voilà qui conclut notre article du jour sur les recherches sur le thème. On se retrouve bientôt pour aborder une question sur le thème des recherches pour écrire un roman. 

 

Ponine

Publicités

3 réflexions sur “Les recherches sur le thème

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s