Un corps sain dans un corset…

Souvent lorsque l’on parle de corset on entend :

  •  corset médical / orthopédique pas franchement glamour.
  • corset en cuir en mode 50 nuances de Grey voir carrément sadomaso en latex des pieds à la tête et ça fait peur.
  • corset des grands-mères de nos grands-mères et on s’imagine tout de suite de longues années de souffrances.

Pour ma part, je vois plutôt Dita Von Teesse et quelque chose de très glamour, je vois aussi Scarlett O’hara et s’est 46 cm de tour de taille. Depuis que j’ai 12 ans je rêve d’avoir des corsets et des robes à crinoline, je rêve de rencontrer mon Rhett Buttler, bref, je rêve !

Les corsets j’adore. Si je n’ai toujours de Rhett Buttler, j’ai une robe à crinoline et plus de corsets que de jour de la semaine, même si en ce moment ma préférence va à un underbust noir à panneau aux hanches. Seulement, je n’ai jamais osé porter mes corsets, en public, à part quelques heures par-ci par-là. Je gardais ça pour moi, comme un secret ou pour des rendez-vous avec mes petits amis. Bon là, c’est fait, je n’ai personne dans ma vie pour le moment, donc il me fallait trouver une occasion de porter mes corsets.

Sauf que j’ai peur du regard des autres. Je l’admet sans rougir. Peur de ce que ma mère va dire si elle me voit en corsets, peur de mes collègues, des clients, peur des gens de leur avis, de ces stupides stéréotypes.

Franchement, porter un corset ne tue pas. D’accord, des femmes sont mortes « à cause » de perforation du poumon suite à une fracture costale. Evidemment, c’était au XIXème siècle, à l’époque, on n’avait ni antibiotique, ni nourriture saine (je vous rappelle que la farine était coupée avec de l’arsenic, du plâtre et autres), alors certes les gens pouvaient manger des légumes, de la viande (si on était riche ou père de famille) mais grosso-modo les femmes de l’époque, ne faisait pas d’exercice (à part quelques promenades), qu’elles restaient le plus souvent enfermées chez elle pour ne pas prendre le soleil (je ne parle pas des paysannes hein, elles ne portaient pas de corsets) ou dans les magasins, qu’elles mettaient sur leur peau du plomb, de l’arsenic, du cyanure, du mercure et autres, que les tapisseries étaient au plomb et que l’air était mal sain. Alors, oui des femmes aux os fragiles ont eu des perforations des poumons à cause d’os brisé, mais ce n’était pas les corsets qui rendaient les os fragiles, sinon…Et bien presque toutes la population féminines de l’époque serait morte. Oui, il y avait des maladies graves comme la tuberculose, le choléra etc. Pour rappel, la première maternité Parisienne a vu mourir presque toutes ses patientes car les médecins ne se lavaient pas les mains entre le moment où ils autopsiaient un cadavre putréfié et le moment où ils mettaient au monde les bébés. Voilà pourquoi je crois que les corsets n’avaient rien à voir dans la mort des gens (en tout cas pas de manière direct et certainement pas de manière systématique).

Quand on parle de corset, on s’imagine également les tours de taille de 40 cm que l’on voit sur les photographies d’époque.

Pour avoir étudier la photographie, je peux vous dire que les photographes de l’époque n’avaient rien à envier à photoshop et aux logiciels de retouche d’images sur ordinateur. Ils trichaient ! Et oui on avait déjà inventer la retouche d’image, alors c’était plutôt facile de faire passer un 55 cm de tour de taille pour un 40 cm. Un peu comme les stars d’aujourd’hui qui filtre leur photo instra, qui se gomment des cms de tour de taille, s’ajoutent des hanches, remontent leur fesses. Bref, de la supercherie.

Pour avoir pas mal étudier l’histoire de la mode, lu beaucoup d’ouvrages et fait des recherches sur les corsets et les robes d’époque, je peux vous dire que j’ai vu peu de tour de taille vraiment « extrême », les femmes de l’époque avaient un tour de taille compris, le plus souvent, entre 55 cm et 70 cm. Je vous entends déjà dire « 55 mais c’est un tour de taille de gamine! », euh, oui, c’est vrai, mais tout le monde n’a pas la même morphologie, et avec un corset retirer 5 cm de tour de taille ce n’est pas « extrême », même 10 cm c’est faisable, sans souffrir.

Alors oui, certaines femmes de l’époque faisait des réductions de taille importantes, se privaient de nourriture, etc comme la célèbre impératrice d’Autriche Eugénie, mais il y a toujours eu des personnes anorexiques et il y en aura toujours (malheureusement). Seulement durant des siècles on a appelé ses personnes (souvent des femmes ) soient des hystériques, soit des dévotes. Dire que l’on jeûn à s’en faire mourir de faim pour plaire à Dieu est tellement plus « naturel » que de dire que l’on veut disparaître, pourtant le résultat est le même et l’idée aussi : faire disparaître le corps pour la remplacer par l’âme.

Mais aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je crois que le corset est un outil, un accessoire, un plaisir. Pas besoin d’être masochiste pour porter un corset et personne ne demande à personne d’avoir un tour de taille de 45 cm. On peut très bien mettre un corset pour réduire sa taille de 5 à 10 cm en étant parfaitement à l’aise. Bien entendu, certaines personne font des modifications corporelles extrêmes et réduise leur taille de manière significative, mais elles ne se mettent pas plus en danger que les gens qui se tatouent tout le corps. Les personnes qui portent un corset 23 h par jour sont rares, elles font partie d’une catégorie à part, c’est un peu comme les gens qui se coupent la langue en deux, se font poser des implants pour avoir des « cornes de diables », tatouer les yeux ou autres, ce sont des gens qui font dans ke « spectacle », le sensationnel, dans la modification corporel pour le plaisir. Je ne critique pas, je trouve même cela fascinant, mais tout le monde n’a pas les mêmes désires, ni les mêmes ambitions pour son propre corps.

Est-ce que l’on peut respirer dans un corset ?

Je vais en décevoir beaucoup, mais oui, je respire normalement dans mon corset, même complètement lacé. Je ne m’évanouie pas. Je ne me sens pas mal, je n’ai pas de douleur, je vais parfaitement bien, j’arrive à me baisser, à marcher, à danser, à monter et descendre des escaliers. Bref, à vivre normalement. Bien entendu, je ne pourrais pas courir un marathon, mais de base je ne parviendrais pas à courir un marathon non plus.

Est-ce que je comptes descendre à un tour de taille très bas ?

Oui, mais parce que je compte également perdre du poids et fatalement des cms de tour de taille, pour revenir à un poids sain et santé. En trois mois, j’ai perdu déjà 6 cm de tour de taille et cela n’a rien à voir avec le corset, et comme je compte de base réduire ma taille, fatalement le tour de taille corseté réduira aussi. Je compte également m’assumer d’avantage et porter un corset plus souvent. Je vais effectivement faire un seasonning durant octobre 3 semaines à porter un corset 2 h par jour. Je veux le faire pour moi, pour me prouver à moi-même que je peux faire quelque chose qui me plaît et dépasser le regard des autres.

Ce que je compte faire en plus de porter un corset, c’est du sport, être active et bouger un maximum tous les jours, manger un peu mieux et éviter la Junk food.

Si vous avez des questions n’hésitez pas…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s