Ressortir un roman de son tiroir

Nous avons toutes et tous de vieux manuscrits au fond des tiroirs. Parfois, on sait que cette ébauche ne deviendra jamais un roman : parce que l’histoire n’était pas « la bonne », parce que nous n’avons plus d’affinité avec le sujet et le thème, parce que tous les mots que nous avons écrits à l’époque n’étaient pas de qualités : ce qui peut arriver lorsqu’il s’agit d’une premier ébauche d’histoire, notamment si nous l’avons écrite lorsque nous étions enfant ou très jeune. Parfois, en revanche, on se dit que l’on aimerait bien pouvoir dépoussiérer ce manuscrit et reprendre la rédaction, parce que l’histoire était chouette, que les personnes étaient forts ou tout simplement pour avoir le sentiment d’avoir accompli quelque chose. Après tout, l’être humain n’aime pas l’inachevé.

 

Alors comment faire pour ressortir un roman de son tiroir ?

Tous les manuscrits ne sont pas et ne devraient pas être condamnés à mourir dans un tiroir. Seulement, lorsque l’on a cessé la rédaction depuis 6 mois, 1 an, voir plus, il est parfois difficile de se replonger dans l’histoire et de retrouver le courage de reprendre là où on s’en était arrêté.

La première action à mettre en place pour sortir un vieux manuscrit c’est de mettre de l’ordre dans les documents que l’on peut avoir gardé. Si vous avez écrit sur l’ordinateur, imprimé ce que vous avez déjà écrit. Sortez également tous les documents annexes. Les notes sur les personnages, sur l’action, les idées.

Prenez le temps de noter sur un nouveau document ce dont vous vous souvenez : ce qui vous semblez important et surtout sur l’intention que vous pensiez avoir à l’époque, sur les événements importants qui ont eu lieu au moment où vous avez commencé le roman. Cela peut être : « j’écrivais ce roman suite à ma rencontre avec Untel, j’étais dans un état d’euphorie sentimentale, j’avais envie d’écrire une histoire d’amour où le héros s’en sort vainqueur. » Cela peut-être « j’étais dans une phase un peu dépressive à l’époque, je venais de me faire virer de mon travail et je ne savais pas quel sens aller prendre ma vie, je voulais m’évader de mon quotidien morose. »

Quelques soient les grandes émotions que vous aviez en tête, sachez qu’il n’est pas rare qu’elles aient influencées votre roman et sa tournure. Ce n’est pas forcément mauvais, seulement, si vous étiez dans un état d’esprit sombre lorsque vous avez commencé la rédaction et que vous êtes à présent très heureux, il est possible que reprendre la rédaction du livre soit un peu difficile, parce que votre état d’esprit aura évolué et vous pourriez penser que vous ne serait plus en phase avec l’histoire. Ce qui est sûr c’est que vous aurez peut-être besoin de reprendre des éléments pour modifier le sens de l’histoire et les émotions transmises. Il serait étrange que la moitié du roman soit écrit dans un ton sombre et que la seconde partie soit pleine de joie.

La seconde étape pour reprendre un manuscrit que l’on a longtemps laisser dans un tiroir, c’est de reprendre les histoires des personnages et les différentes intrigues. Complexifiées ou simplifiées les histoires de vos personnes, selon ce qu’elles étaient au départ. Reprendre toute l’histoire du héros afin de voir son cheminement interne et externe est une bonne manière de vous relancer dans ce manuscrit laisser à l’abandon.

Troisième étape pour relancer l’écriture d’un roman : Se demander pourquoi l’on a cessé d’écrire. S’il s’agissait d’un manque de temps, d’un manque d’envie pour l’intrigue, d’un blocage émotionnel, les raisons seront différentes et les émotions que vous éprouvez face à ce roman sera différent.

Si vous aviez cessé d’écrire parce que vous veniez d’avoir un enfant et que votre enfant vous demandez du temps et vous « empêchez » d’écrire, vous pourrez plus facilement vous sentir motivé que si vous aviez cessé d’écrire suite à une perte (rupture, décés, etc). En effet, les grandes pertes et émotions peuvent nous empêcher d’écrire. Pour peu que vous aviez commencé votre roman en tombant amoureux et que vous aviez cessé la rédaction au moment de la rupture, il se peut que vous motiver à terminer ce roman soit compliqué (ou alors vous vous en servirez comme « vengeance » pour vous prouver et prouver à votre ex que vous êtes capable de terminer un projet et de continuer à vivre). Si vous aviez cessé d’écrire parce que vous étiez amoureux et au début d’une nouvelle relation, que vous choisissiez de consacrer tout votre temps libre à votre couple, reprendre l’écriture vous permettra de reprendre le contrôle sur vous-même et avoir des loisirs pour vous et rééquilibrer votre vie (on sait tous qu’un couple trop fusionnel n’est pas bon sur le long terme).

Ressortir un manuscrit de son tiroir c’est aussi ressortir de vieilles émotions, de vieux souvenirs, cela peut être bénéfique et terriblement angoissant. Soyez prêt à faire face à ces émotions.

Ressortir un roman de son tiroir, demande aussi de se fixer de nouveaux objectifs, de nouveaux buts. Demandez-vous quand vous pourriez avoir terminé ce roman et combien de temps vous pouvez vous y consacrer par jour, par semaine, par mois. Interrogez-vous sur les étapes pour l’écrire et le corriger une bonne fois pour toute.

Vous aurez peut-être des recherches à faire. Des histoires à reprendre. Des émotions à ajouter. Des scènes à inclure. Des intrigues à complexifier. Prenez le temps de réfléchir à ce qu’il manque pour écrire ce roman, mais ne vous étalez pas trop dans le temps. On le sait plus on se fixe un délais long, moins on est certain de réussir et si vous pensiez en terme d’objectifs SMART pensez à vous donner des buts intermédiaires et des récompenses. Une petite récompense fait toujours plaisir et donne envie de continuer.

Affichez vos objectifs sur votre espace de travail, mais aussi un peu partout dans la maison, sur votre téléphone, dans votre BUJO (d’écrivain  mais aussi celui de votre vie quotidienne). Parlez-en à des gens de confiances, ceux qui vous demanderons des comptes, parlez de votre projet sur votre blog, ou n’en parlez pas mais gardez-le en mémoire tous les jours. Faites en sorte que ce roman avance, sans quoi vous risquerez fort de le voir retourner dans son tiroir ce qui serait dommage.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s