La féminisation des noms de métier et féminisme

Aujourd’hui petit article, polémique (ou pas) sur la féminisation des noms de métier et le féminisme.

Ponine n’aime pas les polémiques, pourtant Ponine est un peu féministe sur les bords (selon certains – pour elle, il s’agit juste d’égalité). Elle féminise donc les noms de métier parce que la neutralité de la fonction, elle ne trouve pas ça forcément « juste » et équitable, rappelant un trop à son goût que certains métiers sont encore trop des métiers « d’homme » et que l’image d’une femme Ministre ou « Directeur » ça reste l’image d’une femme qui fait un métier d’homme et qui doit en imposée comme un « bonhomme », qui a « forcément » un comportement masculin et qui favorise son travail à sa vie de famille (comme un homme – dans l’image stéréotypée de la vie) et qui dont n’est pas à sa « place ». Je conçois (puisque je suis ouverte d’esprit) que certaines femmes (après tout ce sont les principales intéressées de la question) n’aiment pas féminiser le nom de leur profession.

Seulement voilà, je me suis un peu renseignée sur la question entre ce que prône (trône devrais-je dire) l’Académie Française et les gouvernements successifs en matière d’égalité, on constate qu’il y a un fossé. Il reste aussi la vie longue des habitudes et le machisme ambiant et latent et qui reste historique.

Bref, pourquoi je pense à ça ?

Récemment, une femme, qui se dit farouche féministe, s’est permise une réflexion que j’ai dû mal à cerner. Selon, elle il ne faut pas féminiser les noms de métier qui sont à la base des métiers d’hommes : Professeur, Docteur (je n’ai pas osé lui rappeler que Docteur n’est pas un métier mais le résultat de l’obtention d’un Doctorat qui peut certes être en médecine mais aussi dans d’autres domaines ), Instituteur, Vendeur, Ministre, Directeur, Chauffeur. Ce qui m’a choqué dans ce mode de penser c’est qu’elle féminise Chauffeur par CHAUFFEUSE ! Rien que là j’ai cru faire un arrêt cardiaque : une bonne fois pour toute une chauffeuse est un fauteuil, pas un métier ! Même si dans de rares exception ce terme peut être utilisé, il n’en reste pas moins que le féminin de chauffeur de bus reste conductrice de bus.

Le second choc fut l’usage du mot instituteur, qui n’est plus en usage dans la profession depuis 1989 ! (Vous ais-je dis que cette personne était censée m’aider à trouver du travail ?? ) Et s’il reste aujourd’hui quelques instituteurs, ils sont très peu nombreux et plus aucun professeur des écoles n’est engagé en tant qu’instituteur.

Le troisième choc pour moi fut d’entendre dire que les noms de métier, à la base, masculin ne doivent pas être féminisée, les raisons invoquées :

-Ce n’est pas beau.

-C’est dégradant pour la femme.

-Ce sont des métiers pour les hommes donc pour s’imposer il faut garder le masculin. Voir ne pas les exercer parce que ce n’est pas la place d’une femme. (réellement ce n’est pas la place d’une femme de faire un métier d’homme).

Euh??? Est ça se dit féministe ?

Je comprends l’origine du conflit. Je comprends que des femmes puissent ne pas vouloir féminisée leur statut, mais pourquoi en faire une généralité ? Lorsque j’ai expliqué à cette femme qu’il faut que cela change, qu’une femme n’est pas moins bonne pour un métier d’homme. Qu’une professeure est aussi compétente qu’un professeur, qu’une avocate défendra aussi bien son client que si elle se fait appelé avocat. Bref, qu’en tant que femme féminiser son métier n’est pas réducteur et que c’est l’image que certains peuvent avoir qui est justement réducteur, cette femme m’a répondu que je n’allais pas changer la société, que les choses étaient ainsi et que si je voulais trouver un emploi il fallait que j’entre dans le moule et que je n’affiche pas ce genre de propos.

J’ai cru rêver. Puisque la société est ainsi ne la changeons pas et acceptons tout et n’importe quoi ? Voilà donc le message. Je ne suis pas d’accord, non seulement cette question va plus loin que féminiser ou non un nom de métier, mais c’est également la porte ouverte vers la régression des droits des femmes. C’est ce qui me dérange le plus. J’ai pourtant toujours appris qu’il fallait faire changer les choses, qu’il fallait faire évoluer les mentalités, dire aux enfants que les hommes et les femmes sont égaux, aussi intelligents, compétents et valables, qu’ils doivent et peuvent effectuer les mêmes tâches, parce que c’est « normal ». Sans vouloir lisser les « genres », il n’en reste pas moins qu’une femme peut aussi bien réussir qu’un homme dans un métier d’homme, et qu’un homme peut obtenir des résultats semblables à une femme dans un métier de femme. Quant au fait de choisir son métier en fonction de son sexe, c’est un peu extrémiste. Quant on sait qu’il y a bien plus de femme professeures que d’homme, dire que professeur est un métier d’homme est ridicule.

Les femmes devraient pouvoir choisir de féminiser ou non leur métier : même si le nom sonne moins chantant à l’oreille, même si la connotation est trop « féministe », même si ça agace les générations passées. La langue française évolue, les mœurs également, je ne comprends pas pourquoi certaines personnes sont encore enfermées dans des stéréotypes archaïques. Alors quoi une femme ne pourrait pas travailler dans les pompes-funèbres sauf en tant que « vendeur » à la boutique de fleurs et de plaques ? Un homme ne pourrait pas devenir « esthéticienne »? Quant aux hommes « sage-femme » faudrait-il les interdire de salle d’accouchement ?

Je pense pour ma part qu’il faudrait prendre un peu plus l’exemple du Canada. Depuis fort longtemps, 1979, je crois, ils utilisent le féminin des métiers, par soucis d’égalité, sans que cela ne pose de problème.

Qu’en pensez-vous ? Doit-il y avoir un tel débat ? Est-ce important pour vous de féminiser votre métier ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s