Jamais assez maigre : journal d’un top-model, Victoire Maçon-Dauxerre

Jamais assez maigre un livre écrit par l’ancienne mannequin Victoire Maçon-Dauxerre.

« A 17 ans, en pleines révisions du bac. Victoire fait du shopping à Paris, quand elel rest repérée par un chasseur de mannequins. Engagée par l’agence Elite, elle mesure 1 m 78 et pèse 56 kg. Trop grosse ! Ou pas assez maigre. Elle va perdre 9 kg en ne mangeant que trois pommes par jour, afin de répondre aux exigences tyranniques des maisons de couture.

En septembre, elle atteint la taille 32, sésame indispensable pour briller lors des castings, et participe avec succès à sa première fashion week à New York. Avec Milan et Paris, elle enchaîne vingt-deux défilés pour les plus grands créateurs : Céline, Alexander McQueen, MiuMiu, Vanessa Bruno… Elle entre dans le Top 20 des mannequins les plus demandés.

Mais Derrière la soie et les paillettes, Victoire découvre un système inhumain : des adolescentes que l’on prendre pour des femmes sont traitées comme des objets. La sélection est impitoyable et la maigreur devient une obsession. Elle est emportée dans la spirale de l’anorexie. Sept mois après ses débuts fracassants, elle fait une tentative de suicide et passe des podiums à l’hôpital.

Un récit sans fard de la vie d’un top model d’aujourd’hui. Un témoignage bouleversant. »

Ce livre, je l’ai dévoré en quelques heures il y a des mois, dès sa sortie en réalité. Avant de lire ce livre, je n’avais jamais entendu parler de Victoire Dauxerre. Pourtant, j’adore le monde de la mode. En revanche, je n’ai jamais regardé les mannequins, selon moi, il n’y a rien à voir chez ses femmes. Si elles étaient plus grosses, plus « normales », je pense que je les remarquerais plus : ça c’est pour mon avis personnel.

Lorsque j’ai vu Jamais assez maigre : Journal d’un top model« , dans le magasin, j’ai tout de suite penser qu’il fallait que je le lise. Dans ce livre, il est question de troubles du comportement alimentaire, de l’anorexie de la jeune Victoire, mannequin chez Elite.

On aime ou on n’aime pas le sujet : l’anorexie chez les mannequins. En tout cas l’écriture de ce livre est fluide, direct, c’est agréable à lire (tout en étant extrêmement dérangeant). Je me suis sentie à la fois déçue pour ce qui est arrivé à cette jeune femme  et énervée parce que c’est cette image de la femme que l’on impose dans les médias, la presse, les podiums.

Ce livre n’est pas seulement un « J’accuse » d’une ancienne mannequin, c’est plus que cela, c’est aussi une manière de montrer l’envers du décor du monde du mannequinat. Les anecdotes sont bien choisis. Les ressenties de Victoire sont extrêmement bien décrits, de même que les souvenirs qu’elle a de cette époque.

A l’intérieur de Jamais assez maigre : Journal d’un top model« , on peut voir quelques photos de sa pré-période mannequin, lorsqu’elle a été repéré à l’âge de dix-huit ans, avec les « 3 cm » de trop qu’elle avait au tour de hanches (d’ailleurs on se demande où ils étaient en trop ces 3 fichues centimètres), d’autres photos la représentent en temps que mannequin, sur les podiums et les publicités, durant les défilés. Plus ces photos défilent, plus elle est maigre et moins je la trouve jolie. Je trouve cela fort dommage de ne pas la trouver belle, alors qu’elle est belle (j’ai vu des photos d’elle aujourd’hui, et je la trouve très jolie), seulement, elle est descendue jusqu’à 47 kilos, pour une fille aussi grande (1 m 78) c’est vraiment peu.

J’ai apprécié la lecture, j’ai adoré la manière dont le livre est écrit, je me suis plongée dans ce livre et je l’ai terminé en quelques heures.

La genèse de Jamais assez maigre : Journal d’un top model » débute à l’époque où le député Olivier Véran décide de faire passer un amendement pour interdire les mannequins trop maigres. Suite à cette demande, la mère de Victoire envoie un courrier au députe, qui demande à Victoire d’écrire une lettre sur son parcours et son histoire.

Jamais assez maigre : journal d’un top model est un véritable témoignage. Je vous le conseil.

L’avez-vous lu ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s