Les intrigues

J’ai déjà écris des articles sur les intrigues, la manière de les concevoir. Tout d’abord, un article Penser son intrigue pour concevoir l’intrigue principale de votre roman. Écrire des intrigues secondaires lui se consacrer aux intrigues secondaires.

 

Aujourd’hui nous allons parler des intrigues : de la manière dont les intrigues se construisent et autour de quoi il faut les orienter.

Une intrigue qu’est ce que c’est ?

 

Une intrigue c’est ce qui rend l’histoire intéressante. Il s’agit d’un instrument pour créer l’histoire. Si les personnages tiennent et vont avancer l’histoire, l’intrigue elle permet qu’il y ait une histoire. L’intrigue est différente du but du personne. Le but du personne, c’est son objectif, c’est ce qu’il désire, ou ce qu’il doit faire. Par exemple, le but peut être de sauver la princesse et de l’épouser. Il y a ici un conflit interne : Epouser la princesse et un conflit externe : la sauver. L’intrigue alors qu’est ce que c’est ? L’intrigue ce sont les raisons pour lesquels votre héros voudrait épouser quelqu’un. Pourquoi veut-il épouser la princesse? Et l’intrigue principale serait les raisons pour lesquelles la Princesse serait captive.

Une intrigue captivante a besoin de plusieurs éléments :

Il faut tout d’abord un conflit, une source de problème qui nécessitera une résolution. Des éléments crédibles qui permettront d’enrichir l’histoire et de la rendre plus humaine. Il faut également que chacune des intrigues soient différentes et portent sur des questionnements différents. Petit exemple, si votre intrigue principale correspond au sauvetage de la princesse en détresse et donc de sa recherche, il faut mieux que vos intrigues secondaires portent sur un autre thème, comme le besoin de faire reconnaître son rôle au sein d’une famille, ou encore sur la reconquête de l’amour de la vie de l’écuyer. Si le thème de votre roman est l’amour, vos quêtes secondaires peuvent elles aussi avoir pour thème l’amour, mais cela n’est pas essentielle. Vos quêtes peuvent avoir d’autres thèmes. Pour un roman policier si l’intrigue principale correspond à la résolution de l’enquête « qui a tué la victime » par exemple et pourquoi la victime a été tué, une des intrigues secondaires pourrait traiter de la relation sentimentale du héros, une autre sur une disparition qui n’a rien à voir avec le crime, comme la disparition d’un animal de compagnie.

 

Les intrigues doivent-elles nécessairement se basaient sur le héros ?

Non, si l’intrigue principale fait intervenir le héros, les autres intrigues peuvent très bien se baser sur les autres personnages.

Pour créer une intrigue, fouillez dans le passé de vos personnages, cherchez leur faille, leur faiblesse, leur traumatisme et toutes les questions qui restent en suspens dans leur vie. 

On peut très chercher dans les envies, les désirs, les buts du personnage, ce qu’il a le plus envie pour se réaliser en tant qu’être humain.

Donnez à chacun de vos personnages un but concret, un désir absolu, une envie, cela vous aidera à créer des intrigues secondaires.

Cela ne signifie pas non plus que chaque personnage doit avoir de nombreuses intrigues secondaires ou même une intrigue. Cela n’est pas utile. Plus il y aura d’intrigues dans votre texte, plus vous risquez de vous tromper, de ne pas parvenir à écrire un texte de qualité.

Toutes les intrigues débutaient doivent trouver leur résolution avant la fin du roman. A moins que vous ne teniez à écrire une suite. Cependant, il ne faut pas perdre de vue, que les lecteurs n’iront pas nécessairement lire la suite de votre roman ou ils ne liront pas le premier tome. Cela est possible. Il faut donc penser à garder l’intérêt du lecteur intacte.

Si l’intrigue principale doit être présente dès le début du roman, il est possible d’insérer les intrigues secondaires au cours du roman, avant de relancer l’intrigue ou de la pimenter. Il faut également savoir que contrairement à l’intrigue principale les intrigues secondaires sont bien plus courtes. 

Afin de mieux gérer les intrigues vous pouvez utiliser une frise chronologique, afin de savoir quand chacune des intrigues commencent (elles peuvent démarrer bien avant le début du roman) et quand elles se terminent afin de mieux gérer les différents événements liés à vos intrigues.

Autour de quoi faut-il construire son intrigue ?

Il faut construire son intrigue autour d’un personnage ou d’un objet. Vous pouvez construire votre intrigue autour d’un problème qui tourmente votre personne ou autour d’une recherche, d’une quête pour la vérité par exemple. Vous pouvez également vous servir des émotions de votre personnage.

Vous pouvez également construire une intrigue autour d’un besoin de votre personnage. Décidez toujours ce qu’il advenir de votre intrigue, de votre personne s’il réussit à obtenir ce qu’il désire ou au contraire s’il ne l’obtient pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s