Motivation

Je n’ai plus envie d’être gentille. Longtemps, je me suis montrée gentille, douce, aimable, aimante. ET vous savez quoi : ça a foiré. Je faisais de mon mieux pour aimer les gens, pour les soutenir, pour leur apporter l’aide que je pouvais leur apporter, pour les aimer aussi. Je remarqua maintenant que ces gens sont partis, les uns après les autres. Je les aimais, je les soutenais et ça n’a pas suffit à ce qu’ils restent. Donc à partir de maintenant, je ne serais plus gentille, je ne soutiendrais plus les gens (en tout cas, pas outre mesure comme je le faisais avant).

On m’a appris que dans la vie, il faut être polie, il faut être gentil, il ne faut pas faire de mal aux autres, il faut pardonner aussi et tendre l’autre joue. J’étais convaincue de ce bien fondé jusqu’à récemment.

Avec mon ex, je pensais que ce serait pour toujours, réellement j’y croyais. On avait au fond la même vision du monde, de la vie, on voulait tous les deux réussir et percer dans des métiers qui n’en sont pas vraiment, on voulait le même genre de vie, de couple. Seulement, j’ai émis des réserves sur certains points, j’ai fait une grosse déprime et au lieu de me soutenir, il m’a enfoncé, m’a plongé dans des angoisses dont je ne parvenais pas à me sortir, parce qu’il faisait absolument tout pour m’y plonger. A présent, j’ai ouvert les yeux. Les gens sont incapables d’aimer quelqu’un qui n’est pas fort à chaque instant. Montrer un peu de faiblesse et vous n’êtes plus rien. Les personnes que vous avez soutenu, ne vous soutiendront jamais. Vous savez pourquoi ? Parce qu’ils ne supportent pas que vous puissiez devenir « faible ». Vous les avez aidés, portés, soutenus, donc c’est que vous êtes fort, uniquement fort.

C’est pourquoi, à présent, j’ai décidé de ne plus être trop gentille, de ne plus en donné trop aux autres et de penser à moi. Oui, c’est égoïste. Oui, c’est triste. Oui, c’est franchement dégeulasse de penser à soi avant de penser aux autres mais tant pis. La vie m’a donné une nouvelle leçon et cette fois, je l’accepte.

La seule personne qui ne pourra jamais vivre ma vie, c’est moi-même. La seule personne qui sera toujours là pour moi, (à part ma mère, mais une mère, c’est une mère ^^ ) c’est moi-même.

En une semaine, j’ai eu 4 appels pour des entretiens d’embauches, d’autres avant également. Chose que je n’avais jamais eu lorsque j’étais avec mon ex. Pourquoi ? Parce qu’il me tirait vers le bas, inconsciemment, il ne me motivait pas. Il ne me soutenait pas assez, je crois. Il ne faisait pas ce qu’il fallait pour que j’ai envie de réussir. Ce n’était pas de sa faute. Au contraire, c’était de la mienne. Il m’aurait d’avantage soutenu si j’avais été plus imposante. Si j’avais su penser à moi. C’est ce que je vais faire aujourd’hui. Penser à moi, ne penser qu’à moi. Je vais vivre pour moi seule, comme je le faisais lorsque lui et moi, nous sommes rencontrés. On était fait pour être ensemble, c’est vrai, mais seulement lorsque je n’avais pas besoin de lui pour assurer dans la vie. Lorsque j’étais assez forte et courageuse pour tout affronter sans son aide. C’était de même pour lui. Parfois, on se perd à trop s’aimer. Alors je ne me perdrais plus et je vous encourage à faire de même.

Etre trop gentil ou gentille ne vous apportera rien. Soutenir les gens est une bonne chose, j’en suis encore convaincue, mais soutenir les autres c’est aussi se soutenir soi-même. Si vous vous perdez personne ne vous aidera. Si vous êtes bon pour les autres, ils ne le seront pas avec vous. Les gens n’aiment pas les faibles.

Enfant, j’ai eu une excellente éducation (merci maman et papa, mais surtout maman), j’ai appris à faire le bien autour de moi, à ne pas trop me montrer, ni me mettre en avant, à ne pas trop demander à la vie et aux autres, à me montrer patiente (je n’ai jamais su être patiente ), charitable, à aimer et pardonner. Je crois que tout cela était juste et bon, seulement, il y a une chose que mes parents ne m’ont pas dit : lorsque l’on est trop bon avec les gens, ils vous exploitent, ils prennent ce qu’il y a de meilleur en vous et vous laissent sur le carreau lorsque vous ne leur apporter plus assez. J’ai subi durant des années les moqueries des autres, j’ai souffert de harcèlement, de dépression parce que les autres me rejetaient. Pourtant ce que j’aurai dû comprendre c’est que dans la vie, la seule personne qui mérite que je consacre toute mon attention à satisfaire ses besoins c’est moi-même. Je ne voulais pas croire qu’être égoïste serait une bonne chose pour moi. Et pourtant, je me rend compte que c’est ce qui m’arrive de mieux dans la vie.

J’ai donc retrouvé ma motivation. Je suis motivée pour réussir dans la vie, pour réussir ma vie et avoir ce que je désire. Je sais que les emplois que j’ai toujours effectué me déplaisaient parce que je veux vivre de ma plume. Disons, que c’est mon objectif de vie, pourtant j’étais reconnaissante d’avoir ces emplois. A l’heure actuelle, je sais ce que je veux, cela n’a pas changé. Je sais que je veux un emploi pas trop « compliqué » pour avoir le temps d’écrire, de parfaire mes connaissances en arts et en culture générale, mais également pour pouvoir payer mon loyer et aussi mes carnets et mon papier.

Au vu de ma situation actuelle, je me sens heureuse. Tout ce débloque dans ma vie. J’ai plus de motivation qu’auparavant, j’ai plus de projets qu’auparavant, même si je me retrouve seule. Vous savez ce qui est le pire, c’est que j’ai également eu des offres d’emplois dans la région où il tenait à aller. Franchement, je trouve ça super bête.

Du coup, j’attends avec impatience les réponses suite aux entretiens. Je verrais bien. J’ai confiance en moi, et je me sens devenir une nouvelle personne. Paradoxalement, une meilleure personne en pensant d’avantage à moi qu’aux autres.

 

Publicités

6 réflexions sur “Motivation

  1. Her0xy dit :

    Ne t’en fais pas, penser à soi n’est pas forcément une forme d’égoïsme. C’est parce que tu vivais trop à travers les « autres » et ton ex, que tu te sens méchante aujourd’hui à essayer de penser à toi. C’est une phase que je suis en train de vivre après une très grosse rupture qui a eu lieu il y a un an et demi. Et seulement à l’heure actuelle, j’ai eu le tilt. Je ne vis que pour moi. Je n’ai qu’une seule vie, et c’est la mienne.

    Bravo pour ce bel article 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Les conseils de Ponine dit :

      Je suis sincèrement navrée de cette rupture que tu as subie. C’est vrai que lorsque l’on vit pour le bien des autres, pour les rendre heureux et leur faire plaisir, on a tendance à penser que notre propre bien-être, bonheur et satisfaction ne comptent pas. On se met en retrait. Forcément quand on réalise que l’on est important (que l’on a n’a qu’une vie comme tu dis) et bien on se sent méchant et égoïste. Tu as raison, vit pour toi, pense à toi, avant tout et reconstruit toi. J’espère que ça ira pour toi.

      Aimé par 2 personnes

  2. gloupsycherie dit :

    Pensez à toi ne fais pas de toi une égoïste loin de la ! Aide toi et le ciel t’aidera (diction de je ne sais plus qui !). Soit toi même et entoure toi de gens positifs. Exit les gens qui attendent forcement un truc de toi. Les amis les vrais sont ceux qui te voit juste pour toi pas pour obtenir autre chose.
    Ps : Désolée pour ta rupture mais je pense que c’est un mal pour un bien. Je te souhaite une belle vie …après !
    Bon courage
    Estelle

    Aimé par 1 personne

  3. lepetitsamovar dit :

    Très bon article ! Intéressant la manière dont une « bonne éducation » nous rends finalement en proie à beaucoup de désagréments… Heureusement qu’on les dépasse et qu’on garde les bienfaits de cette transmission de valeurs sans pour autant se définir par elles.
    Là est le piège quand la seule chose pour laquelle on se respecte est le fait qu’on soit là pour les autres. ça voudrait dire que si on cesse d’être là ou si ils cessent eux mêmes d’être là on est une merde ? Heureusement que vous vous êtes sortie de là et vive la bienveillance envers soi même car personne ne peut vivre à notre place 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s