Ecrire un roman : une base solide

La base d’un roman c’est sa structure, son ossature. Une ossature solide fera de votre roman un roman intéressant et captivant. La structure se prévoit en amont. A quoi faut-il penser ? Faut-il y passer énormément de temps ? Peut-on programmer sa structure rapidement et sereinement ?

La réponse est oui. On il est possible d’y passer des jours et des semaines, même des mois ou seulement quelques heures. Tout dépend de ce que vous avez besoin pour votre structure.

Justement de quoi a-t-on besoin ?

 

Les éléments primordiaux :

Il existe plusieurs éléments principaux et primordiaux pour écrire un roman. Sans ces éléments, point d’histoire. Il s’agit du point de départ de la recherche d’idée et tout ce qui composera le roman.

Le premier des éléments c’est le personnage principal. Le personnage doit être humain, le plus possible. La meilleure manière de le rendre le plus humain possible, lui donner des défauts, lui conférer des qualités et le doter de faiblesses.

Le second élément indispensable, c’est le contexte. Il doit servir de trame de fond à l’histoire. Le contexte est là pour supporter l’histoire du personnage, pour faire avancer et évoluer le conflit du héros et son histoire.

Le troisième élément le conflit. Le conflit c’est ce qui conduit l’histoire. C’est ce qui fait avancer le personnage. Sans le conflit pas d’histoire.

Avec ces trois éléments vous pouvez commencer à écrire votre histoire. D’autres éléments peuvent être nécessaire pour écrire, mais sans rien connaître du héros, du contexte de l’histoire et de son conflit, voir même de son ennemi, il est impossible d’écrire.

Faut-il du temps (beaucoup de temps) pour programmer son roman ?

Pas nécessairement, tout dépend ce que vous désirez. Si vous voulez vous lancer rapidement dans l’écriture, il est possible de n’y passer que quelques heures.

Vous pouvez vous donner une heure pour déterminer les caractéristiques générales de votre héros : dressez son portrait physique et moral, psychologique également. En une heure, il faut aller à l’essentiel. Cela peut être bien lorsque l’on écrit pour un NanoWrimo par exemple, ou pour une nouvelle, ou encore lorsque l’on veut écrire sans passer trop de temps sur l’écriture.

Prenez ensuite une seconde heure pour vous centrer sur la question du contexte du personne. Quel est son lieu de vie, quelles sont ses habitudes, dans quel monde vit le personnage. Pensez aux questions les plus importantes afin de visualiser le monde qui entoure le personnage.

La prochaine étape consiste à prendre une autre heure pour réfléchir au conflit de votre héros. Pensez au conflit que l’histoire, le contexte pourrait induire. Ne vous limitez pas dans vos recherches et dans les idées qui peuvent vous venir.

Vous pouvez également prendre une dernière heure pour penser à votre antagoniste. Plus il sera fort et humain, plus il servira votre histoire.

A la fin de ces quatre heures de recherches préliminaires, passez quelques jours à vous reposer à faire autre chose pour vous changer les idées. Une fois votre pause terminée reprennez vos recherches, consacrez une nouvelle heure pour choisir toutes les caractéristiques du héros, le contexte définitif, le ou les conflits majeurs et secondaires et dressez la personnalité de l’antagoniste.

Voilà comment en quatre heures on peut construire une base solide pour commencer un roman.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s