La magie dans un roman fantastique

La magie peut faire partie des œuvres fantastiques. Il ne s’agit pas toujours de magie au sens propre du terme. La magie peut-être des créatures surnaturelles et non uniquement des pouvoirs magiques.

Tout d’abord, il faut distinguer la magie au sens propre du terme (pouvoirs magiques, rituels, dons de l’esprit, etc) et les créatures magiques. Dans cet article, je parlerais des pouvoirs magiques, de la magie des magiciens, des sorciers et non des créatures magiques.

Quelles sont les limites que l’on peut poser à un roman fantastique ?

Lorsqu’il s’agit de magie, il n’y a pas de limite, seulement celles de l’imagination. Cela c‘est pour le côté. En effet, il n’y a pas de limites. La magie peut être de plusieurs sortes :
Tout d’abord, la magie blanche ( ou bénéfique), c’est la magie des bons et des gentils sorciers, celle qui ne fait pas de mal, qui sert surtout à se protéger ou à se défendre.

Les différentes magies

Puis, il y a la magie noire, c’est la magie sombre, celle qui fait le mal, celle qui ramène les morts à la vie, par exemple, celle qui détruit.

Il existe également la magie rose, celle de l’amitié, celle qui unit les gens par affection.
La magie rouge, celle de l’amour, mais qui peut être dangereuse, car il est dangereux de jouer avec les sentiments d’une personne.

Enfin, la magie verte celle de la nature. Et la magie bleue celle de l’eau.

La magie est essentiellement bénéfique du côté du héros et maléfique du côté du méchant (quoi que), ça c‘est pour le petit côté stéréotype. En tout cas, la magie sert la personne qui l’utilise. Généralement dans les livres de fantasy, l’origine de la magie n’est pas expliquée. Elle existe, voilà tout. Mais rien n’empêche d’y trouver une source.

Sachez tout de même que la magie doit toujours avoir un prix à payer. Chacun doit souffrir de la conséquence de ses actes. Pensez à l’effet papillon. Demander du soleil dans une région pourrait causer des pluies torrentielles ailleurs. Tuer une personne et votre âme pourrait être entachée pour l’éternité. Utilisez un sortilège pour rendre une personne amoureuse et peut être deviendra-t-elle totalement obsédée par vous allant jusqu’à vous empoisonner la vie. C’est ce que les Wicca nomment le triple retour. On pourrait tout simplement dire le retour du bâton. C’est-à-dire que pour chaque sortilège, le Destin vous le rend pour 3 fois. Vous n’êtes pas obligé d’aller jusque-là lorsque vous concevez la magie de votre monde, mais il est peut-être intéressant d’ajouter une conséquence aux actes magiques, afin de « punir » le méchant ou même le héros de l’utilisation de la magie.

Les sorciers doivent également avoir un talon d’Achille sans quoi il perd tout son intérêt. Même le plus grand des méchants a un point faible. Même le plus gentil des héros a un point faible Parce que nous avons tous un point faible. Cela est valable aussi lorsqu’il s’agit de magie. Votre héros ne sait peut-être pas fabriquer une potion pour sauver l’être qu’il aime et celui-ci perdra la vie. Il se peut que votre grand méchant soit en fait incapable de jeter un sort de protection. Trouvez un point faible !

La magie un art

La magie est aussi une science, un art, elle peut nécessiter des rituels, des croyances ou une formation. Si vous concevez un monde magique, ou une histoire de magie, votre héros doit apprendre à s’en servir. Peut-être sait-il déjà se servir de sa magie lorsque commence l’histoire, cela est possible. En tout cas, montrez au lecteur que la magie n’est pas aussi facile que respirer.

La magie peut aussi exister à travers d’objets magiques. Il peut s’agir d’un réceptacle magique, d’un objet avec certaines vertus, d’un objet permettant l’utilisation de la magie. Différents types d’objets peuvent servir à la magie : les pentacles ; les athamés ; les baguettes magiques ; les bollines ; les pendules ; les cartes magiques ; les épées… Tout ce qui peut vous venir en tête.

La magie peut aussi se réaliser par l’usage de potions, de formules magiques, de rituel.
Il peut y avoir des endroits dédiés à la magie, comme des salles spéciales, en extérieur, partout, des donjons, des écoles, des sanctuaires. Il peut exister des livres particuliers sur la magie, où ne pas y en avoir du tout.

Il faut penser à toutes ces options lorsque vous créez votre monde magique. La magie ne doit pas être anodine, elle doit servir votre roman, y être présente et non seulement lorsqu’il faut sauver le héros d’une mort certaine. La magie ne doit pas apparaître comme sortie de nul part. Elle doit être comme un personnage de votre histoire : pensé ; travaillé ; réfléchie ; conçue pour votre histoire.

Publicités

4 réflexions sur “La magie dans un roman fantastique

  1. romanedejoriis dit :

    ton article est très instructif ! J’écris actuellement une histoire avec des sorcières… bien ancrés dans le monde contemporain. J’ai renoncé à créer ma propre magie et je me suis basée sur ce qui se dit déjà à ce sujet, ainsi qu’avec des recherches historiques sur la sorcellerie.

    J’ai de la magie verte dans mon récit (et beaucoup d’ouvrages qui sont venus garnir ma bibliothèque)

    Aimé par 1 personne

    • Les conseils de Ponine dit :

      C’est une excellente idée de te servir de l’histoire de la magie et de la sorcellerie « classique » ( normale ? humaine ? tout ces termes peuvent être employés crois-tu ?).
      Si tu parles de magie verte c’est que tu vas beaucoup te servir des éléments dans ton récit et des élémentaux non ?

      Aimé par 1 personne

      • romanedejoriis dit :

        alors oui ; je vais utiliser le traditionnel philtre d’amour dans mon récit. Et aussi je vais aussi utiliser des plantes pour montrer leur potentiel magique. (par exemple, je vais utiliser l’Edelweiss pour une action, l’aigremoine). Par contre, je sais que je vais utiliser une infime partie de mes recherches.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s