Petit bilan personnel

Petit bilan.

J’ai bien avancé dans les corrections de mon Tome 1. J‘ai déjà corrigé 11 chapitres sur 26. Notamment quelques gros chapitres. Je me rends compte que mes chapitres ne sont pas aussi « réguliers » que je l’aurais souhaité. J’ai de très gros chapitres et quelques chapitres d’une ou deux scènes seulement, mais ils font avancer l’histoire et sont cohérents. Après tout un roman n’est pas une rédaction ou une dissertation : ce n’est pas utile que toutes les « parties » soient égales et que l’on trouve le même nombre de mots dans chaque chapitre et dans chaque scène.

Une fois que j’aurai achevé la correction « de la forme », je m’attaquerai à la tâche de tout relire, mais à haute voix. Je suis encore très loin de cette étape cependant.
Par contre, j’ai un peu mis de côté l’écriture de ma version des misérables, j’ai des scènes qui ne sont pas aussi bien planifiées et organisées qu’il le faudrait. Je pense qu’il faut que je me concentre sur ma saga, je reviendrais sur ce roman un peu plus tard. Il me motive toujours autant, mais j‘aurais bien trop de corrections à faire si je continue dans la voie où je me suis conduite.

Je me rends compte que j‘ai beaucoup de difficultés à m’organiser sur tous les plans en ce moment. Je pensais qu’arrêter d’utiliser un Bujo était une bonne idée et il semblerait que non. Je vais peut-être me remettre au BUJO  mais avec une fonction différente. Je ne me sens pas de réutiliser un carnet en ce moment. Je suis à court d’idée et de volonté pour faire un joli Bujo fonctionnel et captivant.
Je vais donc prendre un classeur et faire un Bujo entre la to-do list et l’agenda basique pour le moment.

J‘ai besoin d’avoir des objectifs plus clairs également. J’ai de vrais objectifs d’écriture, mais les autres aspects de ma vie sont un peu passés à l’As ces dernières semaines.
Je me suis remise au Tarot divinatoire, car j‘avais besoin de donner une nouvelle dimension spirituelle à ma vie. Les lectures de développement personnel m’ont beaucoup apporté, mais j’ai eu le désir de revenir aux sources de la « magie », à tout ce qui m’a donné envie d’écrire cette saga sur laquelle je planche depuis si longtemps. Je crois que cela ne peut pas faire de mal. Attention, je ne suis pas une illuminée complètement accro à la magie et aux divinations. Je pense seulement que le Tarot est un art plus psychologique que divinatoire. Il permet de prendre du temps pour soi, pour se poser des questions sur sa vie. C’est un peu comme de la méditation, mais avec un jeu de cartes. Tout ce qui est bon pour se centrer sur soi et s’ouvrir au monde est une bonne chose, je crois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s