Je veux être écrivain par quoi je commence ?

Par quoi commencer lorsque l’on veut devenir écrivain ?

Déjà, qu’est-ce que signifie devenir / être écrivain pour vous ? Il faut chercher à définir cette notion avant tout chose. Pour mieux définir ce qu’est un écrivain, vous pouvez chercher sur des forums, des blogs, dans les dictionnaires, les livres d’écrivains et trouver une définition. Mais il y a fort à parier que cette définition ne va pas vous plaire ou qu’elle ne collera pas avec l’image que vous vous avez d’être écrivain.

Est-ce que l’on est écrivain si on écrit 5 min par jours ou est-ce qu’il faut avoir publié un best-seller ? Entre les deux, il y a une marge assez conséquente. Est-ce qu’il faut vivre de sa plume ou d’un autre travail à temps partiel (complet) ? Est-ce qu’il faut écrire 12 h par jour tous les jours, même à Noël et aux anniversaires ? Combien faut-il de zéro après le 1 sur votre compte en banque ?

Bref, fixez-vous une définition qui peut être applicable qu’à vous-même.

Je lis beaucoup de livres de développement personnel dont le Réfléchissez et devenez riche de Napoléon Hill (la bible du développement personnel si vous voulez mon avis). Dans ce livre, il est question d’avoir un but (c’est cool écrire, c’est justement un but précis). De se fixer des objectifs précis (Genre combien vous voulez gagner d’argent ? En même temps, on s’en doutait « Devenez Riche » ça annonce tout de suite la couleur non ? ). Alors voilà, fixez-vous des objectifs précis. Définissez vous-même ce ce qu’est être un écrivain et si c’est ce que vous voulez être et bien donnez vous les moyens d’y parvenir.

Être écrivain, c’est aussi et surtout apprendre à tenir compte des conseils et avis des autres, tout en gardant en tête ses propres idées et objectifs. Oui, votre définition de ce qu’est un écrivain ne sera pas la même que la mienne ou celle de votre tante Colette ou de votre Cousin Julien. Et alors ? Oui, vous devrez faire comprendre aux gens de votre entourage que non avoir publié n’est pas le critère que vous avez retenu pour vous considérer comme écrivain. Parce qu’au final être écrivain, c’est se battre :

-pour écrire – trouver le temps de le faire.

pour trouver des idées – ça ne tombe pas du ciel.

pour se faire publier – concurrence très rude.

vivre de sa plume.

imposer son mode de vie à son entourage. À moins de devenir le futur Levy, il y a peu de chance pour que votre famille comprennent votre besoin d’écrire.

Une fois que vous avez défini ce qu’est pour vous être écrivain, vous devez définir votre plan d’action. Eh oui, tout dans la vie passe par un plan d’action.

En admettant que pour vous être écrivain, c’est écrire son journal intime et bien, il faudra vous y atteler tous les jours. Si vous considérez qu’il faut avoir publié un best-seller, il faudra y travailler. Rien n’arrive jamais par hasard, mais on a rien sans rien.

Décidez donc de ce que vous devez faire pour atteindre votre but. Visez la lune, mais soyez raisonnable. C’est comme pour le sport : nous, vous ne parviendrez pas à devenir danseur étoile en une nuit, pas plus que vous ne pourrez courir le marathon en 2 heures et 2 minutes si vous ne vous entraînez pas avant, et cela, pendant des années peut-être.

Une fois votre objectif en tête. Misons écrire un best-seller, il reste de nombreuses petites tâches avant d’y parvenir. Même, si, en admettant, que votre premier roman devienne un best-seller, il vous faudra bien du travail. ( J’en doute, il faut en général écrire plusieurs romans pour parvenir à un niveau de maturité suffisant et ce n’est pas moi qui le dit, mais tous les auteurs. Rien que JK Rowling a écrit deux romans qu’elle n’a jamais présentés à des éditeurs avant d’écrire Harry Potter. Stephen King avait toute une liste de lettres de refus sur son mur. )

Le premier travail : trouver une idée.

Une fois l’idée trouvée, il faudra en dégager un thème, puis des personnages, puis des idées principales et secondaires, puis des lieux, des actions, un plan.

Donc votre second travail sera d’avoir un plan détaillé de votre roman.

Tâche suivante, il faudra écrire le roman. (C‘est la partie sympa du travail)

Ensuite, il faudra corriger, encore et encore ( c’est là que la partie sympa s’arrête parce que corriger, c’est long, chronophage et on a peur de se tromper, de ne pas mettre la bonne scène à la bonne place, de ne pas trouver le bon mot, de ne pas avoir le nom juste pour le personnage).

Puis viendra le moment de donner votre livre à lire à quelqu’un, le mieux c’est d’avoir cinq lecteurs bêtas. Et puis il faudra attendre qu’ils lisent votre roman (c‘est long d’attendre) et puis apporter des modifications. Si vos lecteurs bêtas trouvent qu’il n’y a rien à corriger ou changer, fuyez. Il y aura toujours quelque chose à changer, même un espace en trop quelque part.

Viendra ensuite le moment d’envoyer votre bébé à un éditeur (plusieurs ) et puis attendre que votre livre passe le comité de lecture. Puis l’éditeur. Puis attendre encore. Puis corriger de nouveau. Et corriger encore. Enfin, recevoir le Bon à tirer et puis attendre encore que votre roman soit imprimé, qu’il soit envoyé dans des librairies. Puis en faire la promotion et enfin le voir se vendre.

D’ici là qu’il devienne un best-seller et que vous vendiez 100 000 exemplaires en 1 an et bien, vous avez le temps.

Non, ce n’est pas pour vous décourager. Seulement, vous montrez qu’il faut travailler encore et encore et que la meilleure façon de devenir écrivain et de garder votre objectif en tête, et ne pas abandonner.

La première étape est donc de définir ses objectifs et de s’y tenir, de ne pas oublier ce pourquoi l’on travaille.

Publicités

3 réflexions sur “Je veux être écrivain par quoi je commence ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s