Février : l’heure du rangement à sonné

Comme j‘en ai beaucoup entendu parler ces derniers temps, je me suis mise à la lecture des livres de Marie Kondo, sur la méthode de rangement KonMari.

Je suis fan ! J‘ai entrepris depuis des années de ranger ma chambre. Je n’y suis jamais parvenue. D’une part parce que ma mère me faisait culpabiliser « tu ne vas pas jeter ce superbe t-shirt tout de même. » Oui, le t-shirt était super, quand je rentrais dans du 8 ans. Mes goûts ont évolué (voilà pourquoi je voulais trier) et puis avouons-le, les placards ne sont pas extensibles et certes, j’ai fait rajouter 11 meubles hauts pour agrandir ma bibliothèque, mais trop, c’est trop.

Donc voilà où j‘en étais lorsque j‘ai commencé à lire Marie Kondo :

avec un bazar sans nom

dix fois plus de vêtements trop petits que mon armoire ne le supportait

cent fois plus de livres qu’il n’est possible dans une maison qui n’est pas une bibliothèque de quartier.

une mère qui trouve toujours que ça pourrait être bien de garder « pour donner à ta cousine machine ou cousine truc »(.Maman cousine truc s’habille court, les robes « longues » pour elle ça commence à mi-cuisse comment veux-tu qu’elle accepte mes vêtements ??? ).

Sans parler de mon père qui te dira même si l’objet en question n’ a pas servi depuis 30 ans « on garde, on sait jamais.« . On sait jamais quoi ? Si le monde explose et qu’il faille s’occuper en attendant ? On sait jamais si ça peut servir … Oh tient un obus de la Première Guerre mondiale, on va le garder, on sait jamais au cas où la 3e guerre éclate. (je plaisante pour l’obus).

Bref, on était mal… Enfin, on, je veux parler de moi et de mes objets à jeter.

J‘ai donc commencé par les vêtements !

Marie Kondo dit qu’il faut commencer par les hauts…. Mais non, des hauts, j’en ai peu. J‘ai quelques t-shirts, quelques chemisiers, quelques sous-pulls, mais ce n’est pas l’essentielle de ma garde-robe. Je ne les porte en somme qu’une fois par semaine parce que pour aller au cours de guitare, il faut porter un jean. J‘ai donc commencé par les sous-vêtements. Wah une soirée et j‘avais un tiroir parfaitement agencé. Léger. Vide de tout ce qui ne servait pas. Je suis ensuite passée aux chaussettes et collants. Jusque-là tout s’est fait en 3 h. J‘ai jeté pas mal pour ne garder que ce qui me procurer de la joie (et surtout ce qui permettait à mon popotin de rentrer – soyons honnête).

Je suis passée le lendemain aux hauts (justement), j‘ai vidé, encore plus, et le tout tient dans 2 tiroirs (sachant que la moitié d’un tiroir est constitué de hauts pour le sport). Puis aux bas (jean et jupe). Alors là, ça tient dans une moitié de tiroir, tellement j‘en ai peu. L’autre moitié du tiroir est constituée de bas pour le sport.

Pause d’une journée, puis je me suis attaquée aux robes. C’était long ! 4 heures pour les robes. Pour en faire 5 tiroirs (bon, c’est dans l’armoire, mais c’est l’équivalent de 4 tiroirs de commode ), plus quelques robes sur cintres. Ma robe à crinoline déjà dont je ne me séparerais pour rien au monde, quitte à devenir anorexique pour rentrer dedans (si si, je vous jure, plutôt mourir de faim que ne plus la mettre ); puis quelques robes du soir que je ne pouvais plier et que j‘avais besoin de voir sur cintres. J‘ai également deux « tailleurs » style 1910, sur cintres, avec vestes, hauts et les deux jupes qui vont avec. Après ça, je me suis occupée des corsets. Plutôt mourir que les jeter. Du coup, je pense faire un seasoning pour chacun des corsets, histoire de me faire à l’idée de les porter plus souvent.

Jour 5 : je me suis lancée à l’assaut des vestes et des manteaux. Pas facile avec une mère sur le dos « mais tu ne l’as porté que 2 fois » oui, mais il est moche ce manteau ! Il était déjà moche dans la vitrine, encore plus sur mon dos et tu as voulu l’acheter parce que tu aimais la couleur maman, moi, pas.

Jour 6 : les sacs. Bon, j‘ai eu un peu peur de la poussière et des toiles d’araignée. (J’ai failli pour le 3e jour consécutif terminer aux urgences pour crise d’asthme – la poussière, c’est mortel ! ) J‘avais pour objectif de jeter 50 % de mes possessions, malgré les « mais jaime bien ce sac » de ma mère et les  » et cousine machine, elle n’aimerait pas ? » GRRRRR.

Jours 7 : chaussures ! Non, je plaisante, j‘ai déjà fait le vide et jeter 20 paires de chaussures, il y a 4 mois et je ne peux pas « mentalement » jeter plus de chaussures, même si je ne les porte pas souvent, je tiens à ma « boutique » chaussures personnelle. Donc je me suis attaquée aux draps et aux pyjamas. J‘en ai profité pour changer mes draps, vu que javais un problème logistique (plus de place dans l’armoire ). Je me suis donc mise en tête de ranger les accessoires (bon, j’en ai peu franchement, je déteste les accessoires.) J‘ai donc plié et rangé les 3 écharpes que je possède et j‘ai fait plaisir à ma mère en gardant les 3 bonnets qu’elle m’a tricoté. J‘ai organisé le haut de mon armoire avec mes boîtes ( dont ma boîte pour conserver corsets, jupons, chapeau, chemise et pantalon pour la robe à crinoline et je me suis demandée si bientôt la crinoline ne pourrait pas aller dans la penderie au lieu d’être derrière le lit à présent qu’il y a de la place).

Il était temps après ça de ranger les livres !

Bon, je ne suis pas douée pour ranger les livres et les choisir. J‘ai quand même fait du vide en jeter les livres que je n’aimais pas et n’avais pas l’intention de relire et ceux que j‘avais en double ou triple exemplaires. D’ailleurs pourquoi avais-je 4 exemplaires de Roméo et Juliette ? Je ne le saurais jamais. Incapable de me séparer de mes livres de cours, je me suis décidée à trouver une boîte pour les ranger. Je vais instaurer un nouveau défi : relire ou lire les livres de ma bibliothèque, faire un résumé et mettre une note.

Par contre, je profite d’être sur le blog pour pousser un coup de colère :

À tous les gens à qui j‘ai prêté des livres et qui ne me les ont jamais rendus !!! Franchement, j’en ai pour 250 euros de « vol » (désolée, mais il n’y a pas d’autres mots parce qu’on n’emprunte pas pendant 1 à 10 ans). Donc maintenant, c’est terminé, je ne prête plus rien.

Les jours suivants, je me suis mise en quête de bacs de rangement pour les fournitures de bureau et les carnets à moitié utiliser. C’est décidé, je n’achète plus aucun carnet avant d’avoir terminé ceux-là. J‘ai ensuite trouvé une jolie petite place pour les fournitures de scrapbooking et de coloriage pour adulte et les livres pour les concours que je prépare.

Je me suis arrêtée là.

Je compte faire le tri dans les objets cosmétiques. Puis les DVD et les Cds et les K7 (oui, oui K7 ). Je ne compte jeter que les K7, les cd et les DVD, j’en ai si peu que je sais qu’ils me procurent de la joie.

Je vous entends déjà dire  » et les papiers alors !« 

Bon, ce sera en dernier pour plusieurs raisons :

Delà, je suis écrivain, alors des papiers, j‘en ai plus qu’il n’est possible d’en avoir un peu partout dans mes tiroirs, donc j‘ai besoin de temps pour rassembler, trier et me faire à l’idée de brûler (jeter que nenni un écrivain ne jette pas, ne passe pas au destructeur, non, il brûle !!).

Ensuite, il faut que je voie ce qu’il faut garder et combien de temps. Marie Kondo est gentille, mais elle nous dit qu’il faut tout jeter « relever de compte », « talon de chèque », « bulletin de salaire » (encore faudrait-il les avoir grrrrr). Ce qui peut être valable pour d’autres pays, mais une note de traduction aurait été bienvenue pour expliquer qu’en France ce n’est pas comme ça.

Bref, j‘ai encore beaucoup de travail devant moi et je compte bien m’y mettre dès que possible et ranger un maximum, pour avoir une chambre ordonnée, claire et partir sur de nouvelles bases.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s