Corriger son roman

Lorsque l’on a terminé un roman, que l’on a mis un point final à l’histoire, le plus gros du travail est effectué. En amont, on a pensé à la rédaction, planifié le travail, trouvé les idées et pensé à la tension dramatique et les personnalités des personnages. Ensuite, l’on a écrit, récrit, barré, raturé jusqu’à ce que le texte et l’histoire arrivent à sa fin, et que l’on ait épuisé toutes les idées.

Bien, que faire maintenant ?

Corriger.

Corriger demande de la volonté, de la force mentale et physique (vous allez voir pourquoi).

Pourquoi est-ce que je parle de volonté et de force mentale ? Parce qu’écrire, c’est épuisant. Je ne sais pas pour vous, mais moi lorsque je mets un point final à une histoire, je suis rincée, vidée, lessivée. J‘ai tout donné, un peu comme si j‘avais couru un marathon. Je n’ai qu’une envie, dormir, aller au spa, au cinéma, me balader, etc. Certainement pas de corriger mon livre, que j‘ai presque envie de laisser dans un coin et de passer à autre chose.

Le travail d’un écrivain, c’est aussi et surtout la correction. Corriger rendra votre livre plus juste, éliminera les fautes et les erreurs de l’histoire. Pour cela, il faut se mettre à l’ouvrage.

Ne commencez pas à corriger juste après avoir terminé la rédaction. Fêter l’achèvement de votre roman, prenez du temps pour vous détendre et oublier l’histoire.

Une fois la fête passée, donnez-vous une semaine à un mois avant de vous lancer dans la correction. Sachant que plus vous laisserez passer de temps moins vous aurez envie de vous y mettre, mais également que vous aurez l’esprit plus clair.

Correction :

Tout d’abord, lisez votre roman comme si vous lisiez un livre et non votre livre. (Je le fais sur le l’ordinateur, car imprimer coûte cher – adolescente, je n’avais aucun lieu comme Bureau Vallée pour faire imprimer mon roman donc j’essayais d’économiser au maximum l’encre et le papier. Cependant vu les coûts chez Bureau Vallée vous pourriez aller y faire imprimer votre roman pour pas cher – faites en plusieurs exemplaires – 2 serait idéal 1 pour avoir la version première et 1 autre pour commencer la correction). Quoi qu’il en soit vous serez obligé de changer de format pour mieux voir les erreurs soit au début de la correction, soit à la fin.

Une fois la lecture préliminaire : prenez votre Bujo d’écrivain et notez vos impressions à chaud. (toujours comme s’il s’agissait d’un dernier livre sorti en librairie – faites l’impasse sur l’orthographe évidemment, il y aura des fautes, c’est un premier jet). Prenez votre Bujo quelques jours plus tard pour noter vos impressions à froid. 5 jours après que reste-t-il du roman dans votre esprit ? Vous répéterez ces deux étapes à chaque phase de correction pour être sûr que votre roman correspond à l’idée que vous vouliez.

Maintenant, le travail commence ! Divisez-votre roman :  le premier Acte de votre roman (les 25 % du début, de l’exposition et de la présentation des personnages et de l’histoire). Vous devriez vous concentrer pour corriger Chapitre par Chapitre (valable pour les 2 autres actes)

Acte 2 (les 50 % centraux) : l’action et le gros de l’histoire.

Acte 3 (les 25 % finaux) : la résolution de l’intrigue.

Le découpage effectué, il faut corriger.

Tout d’abord, prenez vos chapitres de chaque Acte et lisez-les. (Oui, on lit beaucoup pour corriger.). Concentrez-vous sur le fond premier : ce que je nomme le fond premier est très simple : Noms des personnages (chez moi, ils ont tendance à changer de noms en cours de route), descriptions (physique des personnages et des lieux),et chronologie de base ( veiller à ce que tout soit dans l’ordre qu’il se doit – petit exemple si vous faites mourir un personnage au chapitre 1 qu’il ne revienne pas au chapitre 6 ça serait ridicule – sauf s’il s’agit d’un fashblack. Autre exemple s’il fait nuit au début de votre scène et qu’elle ne dure que 5 min qu’il ne fasse pas grand jour sauf si cela fait parti de votre roman).

Ne corrigez par la forme, sauf si vraiment vous remarquer une faute que vous pouvez corriger en quelques secondes. Ne corriger rien d’autre que le fond premier. Il faut se laisser du temps pour corriger.

Faites, ces premières corrections pour chaque Acte. (Assurez-vous ainsi que tous les personnages auront le même nom et le même physique du début à la fin, cela peut paraître bête, mais on se laisse facilement emporter et il faut parfois revenir aux fondamentaux.)

Ensuite, il est tant de vous attaquer au sens de votre roman. Chapitre par chapitre, assurez-vous de mettre toutes les informations utiles pour le lecteur et de retirer tout ce qui n’est pas utile. Assurez-vous que les phases de description, de dialogue et d’action soient équitables.

Le fond corrigé, lisez l’acte 1 à haute voix. Corrigez ce qui sonne faux à l’oreille. Puis corrigé l’acte 2, puis 3 selon les mêmes principes.

Étape suivante : corriger la forme. concentrez-vous chapitre par chapitre. Corrigez d’abord les fautes de frappes, qui ne demande pas de réflexion. Puis la grammaire et l’orthographe, en ayant à porter de main un Bescherelle. Passez un coup de recherches de fautes sur l’ordinateur, parfois, on ne voit pas tout, que ce soit sur papier ou sur ordinateur. Il existe également des logiciels de correction la plupart sont payants, mais ils peuvent valoir le coup.

-Vous pouvez alors aller imprimer ou réimprimer votre roman pour en avoir une version finale (ou presque) et faire les deux dernières étapes sur papier (bien plus reposant.)

Après la correction, relisez le roman, tout est-il cohérent ? Logique ? Utile ? Avez-vous enlevé suffisamment pour rendre l’intrigue attrayante tout en conservant le sens ?

Relisez une dernière fois à haute voix. Surtout pour les dialogues et la ponctuation. Si vous butez, c’est que le texte nécessite d’être réécrit.

Donnez-le à lire.

Je n’ai que survolé le sujet dans cet article, mais je compte faire un tutoriel spécialement sur la correction. Notamment en précisant plus la question du découpage scène par scène et la question d’équilibre.

Toujours est-il que j’ai remarqué que plus je lisais mes textes, plus il m’était facile de voir les fautes et les problèmes en tous genre. Lire en se concentrant sur un point en particulier est très utile, mais il faut le faire sur de courtes périodes pour ne pas se perdre et laissez échapper des erreurs.

Si l’orthographe et la grammaire ne sont pas vos points forts, cela n’est pas grave. Concentrez-vous d’abord sur la cohérence du texte, et sur le fond, la forme pourra toujours être corrigée par un tiers. Le fond ne dépend que de vous pas des autres.

Si vous avez des questions, je serai ravie d’y répondre et de vous aider au mieux, le temps que j’écrive le tutoriel sur la correction. (certainement un gros pavé – peut être divisé vu tout le travail que nécessite la correction.)

 

Publicités

2 réflexions sur “Corriger son roman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s