Présentation de livre : Self-éditeur publier son livre et le vendre par Joseph Béhar

                                                                  

Pour la première présentation de livre, j’ai décidé de vous parler du livre Self-éditeur publier son livre et le vendre par Joseph Béhar, édition unedition. Pourquoi ? Parce qu’en tant qu’auteur, on est un jour où l’autre amené à penser à l’édition. Ce livre traite de l’auto-édition.

Certes, ce livre date de 2009, un peu loin dans le temps, je vous l’accorde, pourtant il y a de bonnes notions très intéressantes encore à l’heure actuelle.

Est présenté dans ce livre, auto-édité, ce qu’est l’auto-édition, les différentes étapes, ce qu’il est important de savoir, de connaître, mais également le budget à prévoir. Toutes les étapes importantes sont décrites. De nombreuses références de livres, de sites internet sont incluses dans le livre. Je n’ai pas pris le temps de lire chacune des références, ni de les vérifier, pourtant, il semble possible de les retrouver.

Le premier chapitre du livre pose les bases de l’auto-édition, ainsi que les prérequis pour se lancer dans l’auto-édition. Ce que j’ai retenu de ce chapitre, c’est qu’il est important d’être sur de soi avant de se lancer dans l’aventure. Il est également question de l’équipement nécessaire pour une telle aventure. Grosso-modo, retenez qu’il faut avoir de l’espace pour stocker tous les livres que vous aurez fait imprimer avant de les vendre et qu’il faut avoir un bon bureau pour travailler, classes ses documents de travail, les bons à tirer et les différents documents de gestion.

Il est également question du marché du livre, de l’apprentissage de la mise en forme, de la saisie de la rédaction, de l’épreuve et de la pré-édition, puis à la fin de la protection du roman.

Toutes ces étapes sont nommées « Prémices du livre« , c ‘est tout ce qu’il se passe en amont de l’impression. Il est question de la phase d’écriture, de la réflexion au sujet de l’auto-édition. L’auto-édition est-elle faite pour vous ? C’est de cette manière que l’on peut résumer le premier chapitre de ce livre, très explicite et documenté.

Le chapitre 2 se concentre sur le travail éditorial, sur toutes les étapes qu’il faut mener pour obtenir un livre imprimé de la meilleure qualité possible. Il est également question de tout ce qui est nécessaire à obtenir avant de publier. Prévoir un logo pour sa société d’édition, un nom, mais également obtenir un ISBN, fixer le prix du livre.

Il est également question de conseils pour établir sa maquette et la check-list avant publication.

Le troisième chapitre est basé sur la promotion du livre. Il est question des sites web, de la vente, de la manière de faire fonctionner un site marchand sur lequel vendre un livre. Il est aussi question de la distribution et de la marche à suivre pour le faire. Il est aussi question de marketing, de promotion et de réseau de distribution.

Un autre chapitre explique toutes les notions fiscales et sociales qu’il est utile de connaître lorsque l’on souhaite se lancer dans l’auto-édition. Ce chapitre est à mon sens trop tardif dans le livre. Il présente les recettes et les dépenses que l’on peut attendre pour un roman.

J’ai trouvé ce livre captivant. Un peu lourd à lire de primes abords, surtout lorsque l’on n’est pas intéressé par l’auto-édition. Même s’il date un peu aujourd’hui, ce livre peut être une mine de renseignement, à compléter évidemment. Il peut servir de base de réflexion pour tous ceux qui souhaite se lancer dans l’aventure.

Pour ma part, si j’ai trouvé les conseils intéressants, certains passages m’ont paru abstraits. Pourtant, l’auteur présente efficacement et de manière attrayante. Il n’en reste pas moins qu’il peut s’agir d’une méthode difficile, très prenante également. L’auto-édition n’est pas faite pour ceux qui ne veulent pas s’investir et s’engager pleinement pour leur roman. Devenir éditeur ne s’apprend pas du jour au lendemain. L’auteur parle de tâtonnement. Il faut également prendre en considération que le statut d’auto-entrepreneur peut être lourd de conséquences. Il nécessite de tenir une comptabilité, d’être un véritable gestionnaire et de penser en tant que patron. Ce n’est pas donné à tout le monde.

J’ai apprécié les explications claires et cohérentes de l’auteur, ainsi que les nombreuses références. C’est un livre que je conseillerais pour son approche claire et précise, réaliste aussi, de l’auto-édition. Il me semble que c’est d’ailleurs le meilleur compromis possible entre l’édition traditionnelle et celle plus risqué qu’est celle à compte d’auteur. Dans l’auto-édition, vous payez pour que votre livre soit publié, mais il reste à vous, avec vos droits d’auteur. C’est à vous en revanche d’en faire la promotion et la distribution. Toutes ces étapes sont longues et peuvent être fastidieuses. Il faut donc s’assurer d’aimer et de croire assez fort en son livre pour vouloir l’auto-éditer.

Un livre à lire au moins une fois dans sa vie, à posséder si l’on souhaite s’auto-publier.

                                                                      


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s