Les personnages

Les personnages supportent l’histoire. Ils la font évoluer. Les lecteurs s’attacheront à eux, que ce soit pour les adorer, les détester, les soutenir. Ils les feront rire, pleurer, les énerverons lorsqu’ils ne feront pas ce que l’on attend d’eux ou justement lorsqu’ils le feront. C’est pourquoi vos personnages doivent être vrais !

Être vrai !

C’est difficile pour un personnage de fiction de faire vrai et d’être un humain comme les autres. Pourtant si vous tenez à ce que le lecteur s’intéresse à l’histoire et soit plongé dedans, vous devez avoir des personnages principaux cohérents, humains, emplis de doutes, avec des forces et des faiblesses.

Si vos personnages sont trop lisses le lecteur décrochera rapidement. C’est pourquoi il faut des personnages hauts en couleur.

Évitez les personnages stéréotypés. Sauf si votre roman le nécessite. Dans l’absolu, il faut mieux que vos personnages soient riches et profonds. Des doutes, des défauts, tout autant que des qualités. Même les méchants ont des qualités, ne serait-ce qu’à leurs yeux.

Un bon personnage doit être ni tout blanc, ni tout noir. Sauf si vous écrivez des romans jeunesses, et encore, les enfants et les adolescents ont tendance à apprécier les personnages comme eux, ni bon, ni mauvais, juste humain.

La personnalité joue un très grand rôle. Pourtant n’oubliez pas que pour se forger une personnalité, les humains ont besoin de plusieurs facteurs :

  • la famille

  • l’environnement

  • les plans intérieurs

  • Le passé

Pour vos personnages de roman, les choses doivent être semblables.

Ils ont besoin d’un passé, dans lequel ils auront vécu des traumatismes. Traumatismes ne signifient pas que tous vos personnages doivent avoir été des enfants battus, violés ou martyrisés. Au contraire, avoir des parents protecteurs, subis un échec dans une compétition scolaire ou encore avoir trop d’amis peuvent être des traumatismes. Chacun étant différents, les épreuves de la vie sont forcément vécues différemment. Dans le passé de vos personnages, il doit y avoir ces différences.

Plus vos personnages auront un passé riche, fait de joie, de douleur, de doute, de rire, d’amour, de haine, plus ils auront des facteurs extérieurs et psychologiques riches et forgeront leur personnalité.

La famille joue aussi un rôle très important. Si votre personnage en a une ou non, s’il était proche des siens ou non, s’ils avaient une grande ou une petite fratrie. Tout cela compte beaucoup. Un enfant unique n’aura pas le même rapport à la famille et à la fratrie qu’un enfant issu d’une famille de douze frères et sœurs. Une fille n’ayant eu que trois frères n’aura pas nécessairement le même rapport à la féminité qu’une fille ayant eux quatre soeurs. Le tout est une question de dosage.

Quant aux plans intérieurs, ils sont nos désirs, nos envies, nos besoins. Si vos personnages ont des envies, des rêves, il ne faut pas les perdre de vue.

N’oubliez pas non plus, qu’une personnalité se construit sur une unité. Inutile de ne développer que l’intellect, si votre personnage n’a aucun physique ou un physique sommaire.

Vos personnages doivent être vrais, à la fois psychologiquement, mais aussi physiquement. Trouvez-lui des défauts physiques. Ils ne sont pas nécessairement visibles. Il peut avoir un problème cardiaque. Ces défauts peuvent être à la perception qu’il a de lui-même. Je pense notamment au rapport au corps qui peut être difficile. Comme dans le livre : Jamais assez maigre : Journal d’un top model où Victoire Maçon Dauxerre nous parle de l’anorexie.

J’ai choisi cet exemple parce que la maladie n’arrive pas nécessairement de manière consciente. Elle est parfois provoquée par l’entourage. Lire ce genre de livre permet de comprendre des personnalités que nous n’avons pas en tant qu’auteur. Ou que nous pouvons avoir mais vue par d’autres yeux.

Les personnages doivent avoir des failles physiques, mentales, des casseroles qu’ils traînent derrière eux. C’est ainsi qu’ils seront plus vrais.

 

Bientôt, j’écrirais un article sur la manière de construire des fiches personnages.

Publicités

Une réflexion sur “Les personnages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s